France-Culture : des craintes sur le cyberespace :

France CULTURE : Surinvesti politiquement et militairement, le Web risque la déstabilisation 22 . 11 . 2017 – 11h53 – Brice Couturier

(Emission : le tour du monde des idées : du lundi au vendredi : 11h53

« L’utilisation militaire du cyberespace est souvent comparée à la dissuasion nucléaire. Mais le bon sens nous dicte qu’il existe une différence de taille : certaines bombes atomique peuvent rayer de la carte une région entière. Une cyberattaque n’a jamais tué personne…

Certes, mais plus une société est sophistiquée, moderne et complexe, plus elle dépend de l’internet. Et plus elle devient, par conséquent, vulnérable à une cyberattaque. C’est la thèse que défend Alexander Klimburg, le directeur du Centre d’Etudes Stratégiques de La Haye, dans son livre The Darkening Web : The War for Cyberspace. La Toile qui s’assombrit. La guerre pour le cyberespace. Une attaque militaire contre ses infrastructures plongerait un pays moderne dans un chaos total. Non seulement, ses systèmes de communication seraient interrompus, mais il en serait de même pour la distribution de l’électricité, du système de santé, du maintien de l’ordre… Nous sommes devenus terriblement dépendants du réseau des réseaux. Son interruption serait synonyme de cataclysme économique et social. Les guerres de l’époque moderne visaient à provoquer « la mort et la destruction » dans le camp ennemi. Demain, la cyberguerre aura tout un autre but : le chaos et l’effondrement institutionnel. Plus les sociétés sont ouvertes et complexes, plus elles sont vulnérables.  »

Dans le contexte du déploiement des infrastructures LINKY et autres communicants (gaz et eau), relier l’ensemble des habitations, des quartiers, des villes, à un « Data center » où les commandes se font à l’aide d’un seul bouton,met la sécurité d’un pays à la merci de quelques mauvaises intentions, voire même incompétences, ou aussi dysfonctionnements de la « Machine » pour nous plonger dans le désarroi, nous priver des ressources les plus élémentaires ; ce n’est plus téméraire, mais inconsidéré et extrêmement périlleux,

« C’est le Progrès », disent certains, qui n’osent aller contre la « marche forcée », alors même que l’Humain disparaît de la scène, et commence déjà à être soumis à des injonctions de plus en plus extravagantes et confuses. Prendre « CONSCIENCE » devient notre seule espérance, notre solidarité pour retrouver nos liens avec le NATUREL et le VIVANT.

2 commentaires sur « France-Culture : des craintes sur le cyberespace : »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.