Un compteur Linky explose et provoque un incendie à Châlette-sur-Loing – cette fois encore, Enedis ne peut le nier ! VOIR SUITE : LA POLICE LE CONFIRME – ENEDIS CONTESTE

le scandale LINKY continue……les incendies sont de plus en plus nombreux…..

On peut refuser le compteur capteur LINKY : un compteur TELECOM !

Publié le 13/10/2018 à 19h10

« C’est alors que j’ai entendu des bruits pétaradants et que le compteur électrique Linky, installé depuis à peine une quinzaine de jours, a explosé et pris feu », explique une victime. © Rosso Michel

 

L’incendie n’a pas fait de blessé mais il a fortement endommagé un pavillon.

Voici qui va donner du grain à moudre aux détracteurs des compteurs électriques Linky : ce samedi 13 octobre, en fin d’après-midi, l’un d’eux a été à l’origine d’un incendie qui, à Chalette-sur-Loing, a ravagé un pavillon dont les deux occupants, un couple de retraités, sont toutefois sortis indemnes. Une cause pour le moins inhabituelle, mais accidentelle, confirmée par la police, ce samedi soir.

Le mari était devant son ordinateur quand une interruption de courant est intervenue. « Naturellement, je me suis levé pour aller actionner le commutateur, raconte t-il. C’est alors que j’ai entendu des bruits pétaradants et que le compteur électrique Linky, installé depuis à peine une quinzaine de jours, a explosé et pris feu. »

Le couloir s’est embrasé

En quelques secondes, le couloir s’est embrasé et les flammes n’ont pas tardé à se propager dans les escaliers puis à l’étage et à la toiture. 

Alertés par le propriétaire, les sapeurs pompiers se sont rendus sur les lieux avec notamment une grande échelle et une cellule de compression d’air respirable.

Malgré l’épaisse fumée âcre, ils sont rapidement parvenus à maîtriser l’incendie et à éviter que celui-ci ne se propage aux habitations voisines.

Pas plus le propriétaire que son épouse n’ont été blessés. En revanche, le pavillon a été gravement endommagé et les dégâts devraient s’élever à plusieurs dizaines de milliers d’euros.

Le mobilier intact

Comme c’est souvent le cas, les sapeurs pompiers sont parvenus à récupérer le mobilier encore intact ainsi qu’une partie des affaires personnelles du couple que des voisins ont accepté d’entreposer dans leur garage.

Plutôt que de solliciter un logement d’urgence auprès de la mairie, les sinistrés ont déclaré avoir prévenu leur fils qui devait les prendre en charge en fin d’après-midi.

*****

SUITE : 14 octobre 2018

Michel Rosso (avecLoiret : la police met en cause un compteur Linky après l’incendie d’une maison F.B)

 
SUITE : Loiret : La police met en cause un compteur Linky après l’incendie d’une maison

https://www.francetvinfo.fr/economie/linky/la-police-met-en-cause-un-compteur-linky-apres-l-incendie-d-une-maison-dans-le-loiret_2985381.html

Un compteur électrique Linky a pris feu et entraîné un incendie dans un pavillon dans le Loiret, samedi 13 octobre. « C’est l’explosion du compteur qui a provoqué l’incendie« , affirme le commissariat de Chalette-sur-Loing (Loiret). Le compteur nouvelle génération avait été installé une quinzaine de jours plus tôt. L’incendie n’a pas fait de blessé mais il a fortement endommagé le pavillon, occupé par un couple de retraités, qui a été relogé chez son fils.

Le mari explique qu’il était devant son ordinateur quand une interruption de courant est intervenue. « Naturellement, je me suis levé pour aller actionner le commutateur« , a-t-il raconté à l’AFP. « C’est alors que j’ai entendu des bruits pétaradants et que le compteur électrique Linky, installé depuis à peine une quinzaine de jours, a explosé et pris feu. »

En quelques secondes, le couloir s’est embrasé et les flammes n’ont pas tardé à se propager dans les escaliers, puis à l’étage et à la toiture. Les pompiers sont parvenus rapidement à maîtriser l’incendie.

« Peut-être le disjoncteur du tableau de comptage »

« Nous attendons les résultats de l’enquête« , répond un cadre de permanence chez Enedis Centre-Val de Loire. « C’est peut-être le disjoncteur du tableau de comptage qui a pris feu et non le compteur en lui-même« . « Les compteurs ont été testés en laboratoire et ils n’explosent pas, il n’y a pas d’effet de souffle« , ajoute l’entreprise.

Enedis affirme avoir installé le compteur communiquant Linky à 11 millions de foyers et ambitionne d’avoir remplacé les 35 millions de compteurs électriques en France d’ici à 2021. Son déploiement fait l’objet d’une contestation par certains militants, qui affirment notamment qu’il a déjà provoqué d’autres incendies.

 

 

 

Publicités