Articles

Le monde merveilleux de la smart city et le problème de la sociale-écologie

http://ace.hendaye.over-blog.fr/2019/12/le-monde-merveilleux-de-la-smart-city-et-le-probleme-de-la-sociale-ecologie.html

 

19 décembre 2019

Le monde merveilleux de la smart city et le problème de la sociale-écologie

            Ça a commencé comme ça… Dans les années 70, une grave crise pétrolière. On s’est rendu compte que non seulement les ressources ne sont pas illimitées, mais que ça pollue notre environnement et occasionne des pathologies.

On a aussi pris conscience que l’agriculture productiviste appauvrit les sols, que les pesticides peuvent nous empoisonner, que notre biosphère en pâtit.

Puis dans les années 80-90, sont apparus à la fois la grande vague néo-libérale ET le numérique grand public dont l’internet. L’internet et l’open source nous ont ouvert des horizons communicationnels, un accès élargi à l’information et à la culture – un nouvel espace de liberté pour le plus grand nombre. Le numérique était donc un facteur positif de démocratisation.

 

Vers le milieu des années 2000, l’écologie a gagné la bataille idéologique compte tenu des désastres constatés. Mais c’est à ce moment-là que les lobbies de l’industrie et ceux du numérique se sont alliés pour dire qu’ils résoudront ensemble le problème écologique qui s’aggrave, dont le fameux réchauffement climatique.

   Il est remarquable de voir que les gourous de la Silicon Valley, et leurs émules partout dans le monde, dès lors se mettent tous à militer pour la cause écologique. Ces gens nous veulent donc du bien et le numérique va évidemment aider tout le monde en rendant « plus intelligents » les humains, leurs choses et la planète. Bien sûr, cela dans une économie néo-libérale de privatisations où les services publics sont considérés comme des freins vétustes, même si, un peu partout, là où le numérique privé passe, les services publics trépassent. L’État n’étant plus que l’instrument technocratique de gros et juteux intérêts particuliers qui impose aux citoyens leurs desiderata financiers et marchands au nom de « l’intérêt général ».

Et c’est au moment même où la crise du néo-libéralisme devient patente, que nos technocrates vont envisager la smart city étendue au monde entier pour notre salut comme celui de la planète.

Alors tout s’accélère, on abandonne le filaire pour le DECT ou le wifi, le smartphone se généralise. On tarde pour la fibre, pourtant inventée à Lannion. On ne prend pas conscience que les ondes électromagnétiques s’accumulent dans notre environnement et cela va si vite, de plus en plus vite – 1G, 2G, 3G, 4G, 5G… (les Chinois en sont déjà à la 6G !) – sans que l’on ait le temps de pouvoir mesurer l’impact biologique sur les populations et le monde animal (et même végétal selon des études sérieuses sur le sujet). Ce sont les lobbies industriels (l’ICNIRP internationale et son équivalente française l’ANFR, dirigée par deux anciens de France Télécom) qui fixent les normes et les seuils à ne pas dépasser, c’est-à-dire ceux qui les arrangent, et qui sont en France particulièrement élevés (1000 fois plus qu’à Salzbourg par exemple, et beaucoup plus qu’en Hongrie, Russie et Chine !).

D’où le conflit et le décalage temporel de plus en plus accentués entre la technologie d’une part, vouée au culte du plus performant et du toujours plus vite, qui a tout intérêt à minimiser les effets sur la santé, ET les biologistes et épidémiologistes d’autre part qui sont forcément en retard par rapport aux premiers car les résultats de la recherche prennent du temps.

Aujourd’hui, le système néo-libéral ou ordo-libéral à l’allemande est en crise, de plus en plus contesté, et la crise climatique est universellement reconnue. La question est donc de se demander si la dernière ruse du capitalisme mondial (qui concentre le pouvoir et les profits sur un nombre de personnes de plus en plus limité) n’est pas le projet de la smart city et du tout numérique (Linky/5G). Smart, in English, pour la confiscation de notre capacité de décision confiée à des machines, mais smart est aussi de plus en plus associé dans la langue de Shakespeare américanisé à espionner, surveiller chacun de nos gestes quotidiens par des mouchards intrusifs en raison de la multiplication des smart TV, smart objects, chinese smartphones

 

Lewis Mumford aux USA puis Jacques Ellul en France, figures parmi les plus importantes de l’écologie politique, n’ont pourtant cessé de nous avertir : la technique n’écoute qu’elle-même ; elle détermine notre quotidien plus que le politique et l’économique, influe de plus en plus sur notre santé et notre bien-être. Et elle est si puissante aujourd’hui que nous avons basculé dans un véritable techno-totalitarisme numérique. Car ce système, qui s’auto-engendre vers davantage de complexité et de vitesse, qui n’a cure des problèmes sanitaires qu’il peut engendrer, est aveugle, ne sait pas où il va et ne corrige ses erreurs qu’une fois les dégâts commis – et encore s’il peut les corriger. 

Alors après ça, que reste-t-il de la démocratie, de notre liberté, de notre intimité, de notre libre-arbitre décisionnel devant un tel rouleau compresseur ?

Le malheur aujourd’hui est que nous vivons sous l’emprise d’une véritable sidération du numérique parce que tout est si rapidement fonctionnel, ludique, facile, confortable… et c’est très précisément ce qu’ont voulu les maîtres et gourous de « la Silicolonisation du monde » (Éric Sadin). Quand on voit des foules entières assujetties au mobile, il y aurait de quoi grandement s’inquiéter de cette addiction collective et solipsisme public ! Surtout que le smartphone (constitué de 45 métaux rares dont seulement 17 sont recyclables) pollue plus que l’avion. Mais le plus inquiétant est que tout ceci s’opère de plus en plus sans fil (wifi, wimax, bluetooth…).

Nous sommes sous l’emprise d’une sorte de pensée magico-religieuse qui nous fait croire d’une part que le numérique est dématérialisation, d’autre part que toutes ces transmissions sans fil s’opèrent comme par l’innocuité du Saint-Esprit.

Or il n’en est évidemment rien.

Il n’y a AUCUNE dématérialisation, bien au contraire. La numérisation se traduit par un besoin exponentiel de métaux et terres rares qui conduit à une obésité énergétique. Il faut plus de 17 métaux et terres rares pour les objets numériques courants (baryum, lithium, scandium, tantale, argent, cobalt…) dont 80 % sont exploités en Chine. Il faut savoir que nous n’avons jamais extrait autant de matières et produits fossiles dans le monde que durant ces dernières années puisque, au pétrole et au gaz, nous avons ajouté les minerais et terres rares du monde numérique !

Au fait : que se passerait-t-il si nous en arrivions à avoir un conflit avec la Chine ? Les Japonais ont déjà été victimes de représailles (Le Japon a été en manque de composants électroniques durant un an), les États-Unis ont subi des menaces chinoises dans leur guerre commerciale.

Ces minerais et terres rares sont fossiles et extraits très loin de nos regards dans des situations épouvantables, hyper polluantes, dans des conditions dignes de l’esclavage (qui  induisent même des guerres sanglantes comme au Nord-Kivu) – tout ça pour nos ordinateurs, nos mobiles, nos Linky, nos voitures électriques dont nous savons  que les batteries sont très peu recyclables.

À la pollution/aliénation due au pétrole, ne sommes-nous pas en train d’en superposer une autre dans notre plus grand aveuglement ? Pendant que l’on s’alarme – à juste titre – sur les dégâts et les impasses du monde du pétrole, le pic annoncé de l’effondrement par la collapsologie, est-ce que l’on voit vraiment le tsunami du tout numérique qui est en train de s’abattre sur nous et qui ne peut qu’impliquer une société d’hyperconsommation nécessitant une gabegie d’énergie électrique, en plus d’un contrôle total des populations ? Sur ce point, pas de doute, les Chinois nous montrent la voie.

Il est temps de se poser sérieusement ces questions. Et nous n’entendons pas grand monde se les poser chez nos politiques de toutes les couleurs, verte comprise.

Il faut dès maintenant faire un tri sélectif sévère dans nos usages numériques quotidiens, en plus des autres ; aux écogestes habituels doivent impérativement s’ajouter ceux du numérique. Pour le bien de soi, du voisin, du Vivant et de la planète. Nous sommes désormais tous contraints à la sobriété.

Il faudra bien finir par écouter ces éveilleurs de conscience que sont Guillaume Pitron, Éric Sadin, Philippe Bihouix, Éloi Laurent, entre autres. Éloi Laurent, défenseur d’une sociale-écologie, économiste à l’OFCE, enseignant à Sciences Po et à Stanford, au cœur même de la Silicon Valley à l’origine de notre « nouveau monde » de start-up nations, nous le dit très clairement : « nous nous trompons complètement de transition – il y a une contradiction de plus en plus forte entre la transition écologique et la transition numérique ».

Philippe Bihouix dénonce l’extraction de minerais et de terres rares comme de pétrole à un prix environnemental toujours plus élevé et nous démontre que « les high tech nous éloignent d’un monde durable » et qu’elles ne sont jamais « green ».

            Il faut donc intégrer au plus vite la critique du numérique dans l’écologie en même temps que celle d’un néo-libéralisme à bout de souffle et qui use les peuples. Or si cela se fait chez certains  Verts américains et d’ailleurs, nous ne le voyons pas chez nos Verts nationaux, ou chez de très rares. (Une injection alternative d’un peu de Murray Bookchin dans leurs circuits leur donnerait peut-être plus de verte clarté). À commencer par vouloir bien comprendre que la transition numérique, telle qu’elle est actuellement mise en œuvre, participe au dérèglement climatique plus qu’elle n’aide à le prévenir.

Ce qui résulte de tous ces projets insensés, émanant du plus haut pour le plus grand profit d’une très petite minorité, est que nous, citoyens, n’avons plus la moindre liberté de choix, que tout ceci nous est imposé avec violence par nos politiques à la solde des industriels pour ce qui est en train de devenir un régime mondialisé de hard dictature de capitalisme d’État en Chine et ailleurs, et de soft dictature de capitalisme néo-libéral chez nous, Occidentaux, en décomposition démocratique accélérée, tout particulièrement en France.

 

Association Résistance 5G – Nantes

Branche nantaise des Sociaux Écologistes catastrophés

Nantes1 antilinky5G / 44 contrelinky5G

Groupes Facebook Stop Linky Nantes Métropole

+ Résistance 5G Nantes

TRES TRES URGENT ! CONSULTATION PUBLIQUE SUR LA 5 G – fin 04 septembre !!!! Encore quelques heures pour donner votre avis sur cette « expérimentation » !

ALERTE POSE SAUVAGE !

ALERTE POSE SAUVAGE !

LA SOCIETE ENEDIS A ENCORE FRAPPE !!! AINSI QUE LA SOCIETE « RELEVE SERVICE PLUS » (aussi appelée : ELEC SERVICE PLUS : puisque les releveurs seront mis au chômage).*

55 rue alphonse pluchet   92220 BAGNEUX     01 49 65 60 80

Directeur : Philppe AMRAM

Une dame de Saint-Pierre avait envoyé son courrier de refus, puis s’est bien fait confirmer au téléphone que le linky ne serait pas posé chez elle !

 Ils ont profité de son hospitalisation pour arracher son panneau sur SON coffret, puis poser un linky après avoir guetté son absence !

 Elle est furieuse et outrée !

LA SOCIETE RELEVE SERVICE PLUS DOIT LUI REMETTRE SON COMPTEUR AU PLUS VITE !

L’ancien Directeur de Relève Service Plus, Monsieur Julien Rittener, nous avait affirmé que son équipe était courtoise ! Le changement de Directeur tiendrait-il à ce problème de « courtoisie » et l’usage de méthodes agressives et contraires à la Démocratie et à la LOI ?

 

 Par ailleurs, il s’agit d’une habitation ancienne, or, ce type d’habitation doit faire l’objet de la plus grande prudence en raison des très grands risques d’incendie sur des circuits réalisés en vieux conducteurs en fil coton ; la vétusté est signalée par l’ONSE come la cause principale des incendies d’origine électrique.

 LA POSE FORCEE CONSTITUE UNE INFRACTION !

 

NOUS DEMANDONS LA REPOSE DE SON ANCIEN COMPTEUR AU PLUS VITE, CAR VOUS N’AVIEZ PAS SON CONSENTEMENT : OR, CELUI-CI EST NECESSAIRE, LA DISTRIBUTION D’ELECTRICITE NE DEVANT PAS ETRE DISCRIMINATOIRE (DANS LES TEXTES).

Autre infraction : non respect du Règlement Sanitaire Départemental (Préfectoral, donc) : normes incendie : NF C 14 100 et NF C 15 100.

 

*GROUPE : KeesMel : 17 millions d’euros

ESP est membre fondateur du réseau RENOVACTIF, association d’entreprises engagées dans la rénovation énergétique.
www.renovactif.com

– ESP est membre de l’organisation professionnelle CSEEE.

 

 

ALERTE LINKY REVIENT ! PROTEGEZ VOUS, et AVERTISSEZ AU MAXIMUM !!!

Deuxième offensive LINKY sur Saint-Pierre-Lès-Elbeuf annoncée à partir du mercredi 19 décembre !!!!

BARRICADEZ SI COMPTEUR EXTERIEUR ! N’OUVREZ PAS SI LES POSEURS SE PRESENTENT, SURTOUT SI VOUS PENSEZ ETRE VULNERABLE !

SOUVENEZ-VOUS QUE LEURS ARGUMENTS PUREMENT COMMERCIAUX SONT ENTACHES D’UNE SOMME CONSIDERABLE D’INEXACTITUDES ! ET QUE LE COMPTEUR APPARTIENT A LA COMMUNE, ET LINKY N’EST PAS GRATUIT : PAYANT EN 2021 SUR NOS FACTURES ! (Cour des Comptes).

AU BESOIN, VENEZ VOUS RENSEIGNER AUPRES DE NOUS : NOUS AVONS COMPILE UNE SOMME DE RECHERCHES PAR DES INGENIEURS, JURISTES, NON INTERESSES ! NOTAMMENT, PLUSIEURS NORMES OBLIGATOIRES NE SONT PAS RESPECTEES !

SACHEZ QU’IL Y A EU UN INCENDIE D’ORIGINE ELECTRIQUE RUE MARIE-SAMSON – MAIS QUE NOUS N’AVONS PU OBTENIR AUCUNE INFORMATION SUPPLEMENTAIRE ! ET QUE LES SURGELES PICARD A CAUDEBEC ONT SUBI UNE COUPURE D’ELECTRICITE LEUR FAISANT PERDRE UNE PARTIE DE LEUR STOCK ET LES CONTRAIGNANT A FERMER PLUSIEURS JOURS.

DEJA UN TEMOIGNAGE DE HAUSSE DE FACTURE. Nous n’avons pas les détails pour l’instant.

IL EST TRES IMPORTANT DE FAIRE PASSER LES INFORMATIONS, CAR ENEDIS NE LE FERA PAS !

RAPPEL AU SUJET DU CONTRAT DE CONCESSION METROPOLE COMMUNES PERIPHERIQUES : malgré nos demandes répétées à la Métropole, à la Mairie, et différentes autres instances, nous n’avons pu obtenir communication du Contrat de Concession, document public légalement disponible pour tout Citoyen qui le demande.

Nous avons appris que ce contrat se terminait le 23 février 2018 et qu’il serait reconduit : encore une fois, LES CITOYENS NE SONT PAS CONSULTES !!! Cette reconduction entraînera probablement des modifications au niveau de la distribution d’électricité qui deviendra non plus à tarifs fixes, mais à tarifs variables, selon les besoins d’Enedis : LINKY permet de couper à distance, ou limiter la consommation à distance ; et ce d’autant plus que la demande d’électricité sera beaucoup plus importante avec le déploiement des voitures électriques, et bornes de recharge gratuites à ROUEN : c’est nous qui payons !

Nous avons appris également que le Règlement Sanitaire Départemental à la charge du Préfet, mais aussi de la Mairie n’était pas respecté, notamment concernant la pose du LINKY : il s’agit de la Norme NF C 14 100 qui contraint Enedis à poser le capteur linky sur une platine auto-extinguible, norme M1 – et non de le poser sur le tableautin bois existant : on constate bien le désir d’économie de matériel et de frais de « ressources humaines ». Tous dans l’illégalité ?

SELON VOS REACTIONS EVENTUELLES, pensez-vous que nous pourrions commencer un cahier de doléances, comme cela a commencé dans plusieurs mairies ? Ceci nous permettrait de déclarer que nos avis doivent être pris en compte concernant une denrée de première nécessité, dans un contexte de paupérisation grandissante. Toutes propositions ou discussions sont les bienvenues !

 

SI JAMAIS VOUS TENIEZ VRAIMENT A EXPERIMENTER CET OBJET CONNECTE, MALGRE LES ALEAS DONT NOUS AVONS EU NOMBRE DE TEMOIGNAGES, AU MINIMUM, EXIGEZ LE RESPECT DE LA NORME NF C 14 100 ! ET SI VOUS AVIEZ ETE TROMPE AVEC UNE POSE SUR TABLEAU BOIS, EXIGEZ QUE LA NORME DE PREVENTION INCENDIE SOIT RESPECTEE !

 

 

Saint-Pierre-Lès-Elbeuf Incendie dû à un compteur ! et près de Neufchâtel dans la soirée du jeudi 22 novembre 2018 : Besoin de TEMOIGNAGES !

Trois incendies en Seine-Maritime : 11 personnes relogées

Les pompiers de Seine-Maritime ont été mobilisés sur trois incendies dans la soirée du jeudi 22 novembre 2018. Au total, 65 pompiers sont intervenus sur ces feux et 11 personnes vont devoir être relogées.

Trois incendies en Seine-Maritime : 11 personnes relogées

Au total, 65 pompiers ont été mobilisés sur ces interventions. – Illustration

Par Noémie Lair

Trois incendies différents se sont déclarés dans des habitations de Seine-Maritime jeudi 22 novembre 2018.

https://www.tendanceouest.com/actualite-301759-trois-incendies-en-seine-maritime-11-personnes-relogees.html

Nous avons besoin de témoignages ! Voir aussi les questions et remarques sous l’article.

 

Une maman et six enfants relogés

Lire la suite « Saint-Pierre-Lès-Elbeuf Incendie dû à un compteur ! et près de Neufchâtel dans la soirée du jeudi 22 novembre 2018 : Besoin de TEMOIGNAGES ! »

SUITE INCENDIES D’ORIGINE ELECTRIQUE (suite) : du 28.02 au 04.03, une liste de 12 !!! du 04.03 au 19.03 j’en compte au moins 46 (page facebook) – on m’en témoigne 3 autres – 16.03 à 19.03 –

IMPRESSIONNANT ARTICLE AVEC LISTE NON EXHAUSTIVE D’INCENDIES D’ORIGINE ELECTRIQUE (GENERALEMENT EQUIPES DE LINKY – mais Enedis essaie de le cacher : ce n’est jamais dit dans la presse, vérifié par des témoins).

Nîmes : les incendies d’appartement, « d’origine inconnue », se succèdent …

Difficile de ne pas être tenté de faire le lien avec les compteurs Linky dont le déploiement est pratiquement terminé sur cette ville ( ?)

Vendredi 16 mars, 20h00 : Feu dans une chambre, 3 enfants et 1 adulte incommodés (https://www.objectifgard.com/2018/03/17/nimes-feu-dans-une-chambre-3-enfants-et-1-adulte-incommodes/)

Vendredi 16 mars, 22h30 : Violent incendie : 7 appartements détruits, plusieurs personnes secourues (https://www.objectifgard.com/2018/03/17/nimes-violent-incendie-7-appartements-detruits-plusieurs-personnes-secourues/

https://france3-regions.francetvinfo.fr/occitanie/gard/nimes/nimes-sept-appartements-detruits-flammes-1442209.html

Dimanche, 03h00 : décès d’une dame prisonnière des flammes, 6 évacuations

(http://www.objectifgard.com/2018/03/18/nimes-incendie-deces-dune-dame-prisonniere-des-flammes-6-evacuations/

Lire la suite « SUITE INCENDIES D’ORIGINE ELECTRIQUE (suite) : du 28.02 au 04.03, une liste de 12 !!! du 04.03 au 19.03 j’en compte au moins 46 (page facebook) – on m’en témoigne 3 autres – 16.03 à 19.03 – »

Synthèse comptage Linky Au total il y a 4 non-conformités concernant le comptage connecté Linky (4 à ce jour) : Et sécurité INCENDIE

– 1 : La puissance délivrée est CALIBRÉE au niveau du disjoncteur intégrée au Linky en KVA et non plus en Ampères comme avec les disjoncteurs actuels extérieurs,
en conséquence sur ce point précis le désavantage du client est de  – 12,9 %
.
une plaquette thématique grand public est disponible pour expliquer et sensibiliser

  Lire la suite « Synthèse comptage Linky Au total il y a 4 non-conformités concernant le comptage connecté Linky (4 à ce jour) : Et sécurité INCENDIE »

Un médecin d’EDF met en cause le Professeur Belpomme devant le Conseil de l’Ordre !!! Il est trop brillant, et leur fait de l’ombre…..

Image may contain: 1 person, closeup

ON AURA TOUT VU !!! UN MEDECIN D’EDF VIENT FAIRE LA POLICE CHEZ LES LABOS ! L’ORDRE VEUT UN « PROTOCOLE » POLICE MEDICALE !!!– autrement dit, si tu veux te guérir autrement, pas possible ! Une médecine aux « ordres » – c’est le MOYEN- AGE !!!! Il y avait le Dr De Lorgeril à la radio (FC) qui expliquait pourquoi les statines étaient véritablement toxiques – et une interview d’un « professeur de cardiologie » qui pontifiait mais ne paraissait pas en savoir plus! Une personne soignée à la fois pour les reins et le coeur m’avait dit que le cardiologue aurait bien pu le tuer, en lui prescrivant des statines !!!!

Un médecin poursuivi par l’Ordre pour ses méthodes de diagnostic de l’électrohypersensibilité
Le Pr Dominique Belpomme, cancérologue parisien, qui se bat pour la reconnaissance de l’électrohypersensibilité (EHS) en tant que pathologie, est visé par une procédure disciplinaire de l’Ordre des médecins. Enedis nous parle de haricots verts, de légumes marinés, et de psychologie !!!  Ca en indique beaucoup sur leur NIVEAU !

Le Conseil national de l’Ordre des médecins a déposé une plainte contre le praticien devant la chambre disciplinaire de première instance d’Ile-de-France pour deux motifs liés à ses activités de diagnostic de l’électrohypersensibilité. L’information révélée par l’Agence de presse médicale (APM) a été confirmée par l’Odre au Généraliste.

 

Lire la suite « Un médecin d’EDF met en cause le Professeur Belpomme devant le Conseil de l’Ordre !!! Il est trop brillant, et leur fait de l’ombre….. »

DOSSIER : Enquête sur les « circuits bouchons » : lien avec les incendies et autres dysfonctionnements ! et analyses diverses, dont celle du CSTB – de quoi tout faire sauter ????!!!!!

Important pour comprendre comment l’insécurité due à ce dispositif est pratiquement sciemment mise en place. Article long mais « éclairant ».
http://www.next-up.org/…/EDF_Filtre_Bouchon_Poste_Transform…
Concernant les filtres ou circuits bouchons un reportage a été réalisé en UHD, il y a eu d’ailleurs des accroches verbales lors des prises de vues avec les gestionnaires du poste de transformation et de la centrale qui se situait dans le Royan en contre-bas dans un vallon, donc il était possible de réaliser des prises de vues plongeantes sur toutes les installations !
Les gendarmes ont même été appelés par les employés, … ils sont venus à notre rencontre, nous ont regardé filmer avec le matériel et ils n’ont pas dit un seul mot !
Ceci dit il y avait dans cet important poste de transformation 2 circuits bouchons bien visibles de tailles inusitées.

http://www.next-up.org/…/EDF_Filtre_Bouchon_Poste_Transform…

 

Le paradoxe scandaleux dans cette affaire est qu’avant il était strictement interdit de polluer le courant électrique, vous étiez même poursuivis et par prudence EDF avait installé dans les postes de transformations des circuits bouchons justement pour protéger de toute pollution (harmoniques et interharmoniques le courant électrique) et maintenant c’est exactement l’inverse, c’est eux qui polluent le courant électrique et donc réduisent la valeur efficace du courant en joule, ce qui engendre pour les particuliers une surconsommation énergétique à équivalence, donc une surfacturation, un comble !!!!!!!!

 

« Oui je confirme ce qui vient d’être écrit, ayant travaillé à EDF (plus précisément RTE) comme ingénieur expert du fonctionnement des systèmes électriques pendant 30 ans.
On peut même ajouter, qu’avec l’essor de l’éolien industriel, ces moyens de production sont soumis, avant raccordement , à un cahier des charges technique très simplifié, en comparaison des exigences envers les groupes thermiques ou hydrauliques. De ce fait, l‘électricité produite par ces aérogénérateurs est particulièrement sale, car mal filtrée, générant beaucoup d’harmoniques, d’états transitoires et de fluctuations perturbatrices. Et pour couronner le tout, ils ne participent à aucun service Système, comme le réglage de la fréquence ou de la tension. »

Lire la suite « DOSSIER : Enquête sur les « circuits bouchons » : lien avec les incendies et autres dysfonctionnements ! et analyses diverses, dont celle du CSTB – de quoi tout faire sauter ????!!!!! »

DOSSIER sur les incendies des Linky (et autres « compteurs » radiatifs) – ARCEP : atteinte à la vie des porteurs d’implants médicaux (en 12 points)

Une « culture du secret » (clauses de confidentialité, etc), le flou entre les multitudes de données de quelque nature qu’elles soient, législatives comprises, la prise en compte d’un ou deux facteurs et l’ignorance totale ou la négligence des myriades de paramètres impliqués, la confidence d’une commerciale d’Enedis est révélatrice à ce sujet : « Les pannes liées à certains appareils étaient dues au fait que certains (?) fabricants chevauchaient « notre » bande de fréquences ». A savoir que le commercial longuement rencontré le 22 juin 2016 (voir compte-rendu), n’a rien pu nous dire des « harmoniques », ni de la « compatibilité électromagnétique », ni du boitier ERL, ni de la fréquence des trames, ni à partir de combien de Linky refusés dans la grappe, cela déréglait le fonctionnement de cette grappe.

1-L’EFFET JOULE DU AU CPL est l’un des facteurs qui contribuent à rendre l’installation plus fragile.

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00983504

Sauvegardé ici : http://www.santepublique-editions.fr/objects/HAL-archives-ouvertes-tel-00983504-Amilcar-Mescco-these-3-decembre-2013-Telecom-Bretagne.pdf

Lire la suite « DOSSIER sur les incendies des Linky (et autres « compteurs » radiatifs) – ARCEP : atteinte à la vie des porteurs d’implants médicaux (en 12 points) »

COURRIERS : Différentes méthodes de refus selon les cas –

1 – Lettre de refus mentionnant le défaut d’assurance d’Enedis

2 – Avec Sommation de ne pas faire par voie d’huissier

000 Modèle de lettre de refus

LINKY-SOMMATION-PAR-HUISSIER-A-ENEDIS-revisee-8-mars-2017

HUISSIER modèle lettre accompagnement

3 – Documents par le Cabinet d’Avocats Artemisia

NOTE AU DOSSIER PARTICULIER FEVRIER 2017

ANNEXE I – REFUS LINKY PARTICULIERS

ANNEXE II – DEMANDE DE RACCORDEMENT SANS LINKY – PARTICULIERS

ANNEXE III – DEMANDE COMMUNICATION DOCUMENTS ADMINISTRATIFS – PARTICULIERS

Lire la suite « COURRIERS : Différentes méthodes de refus selon les cas – »

Exactions d’Enedis et lettre v. rabault à n. hulot

A diffuser de toute urgence SVP :

 Voici un GRAND DOCUMENT pdf qui fait le point sur les exactions d’Enedis

contre la population partout en France pour imposer le compteur nuisible Linky

Cliquez sur le lien ou voyez en fichier lié

EXACTIONS-ENEDIS-LINKY

VOIR EGALEMENT LA LETTRE DE VALERIE RABAULT A NICOLAS HULOT – Valérie Rabault est Rapporteure Générale de la Commission des Finances – Députée du Tarn-et-Garonne ……. un peu plus bas……..

*****

Ceci confirme les INSTRUCTIONS AUX POSEURS publiées en interne, leur ordonnant de passer outre le droit de propriété privée, par exemple, si le compteur est dans le jardin, même fermé à clé !!!

Nous les ajouterons ici dès que nous les aurons à nouveau……

*****

Valérie Rabault – Rapporteure Générale de la Commission des finances – Députée du Tarn-et-Garonne

Ci-dessous recopiée :                                      Montauban, le 29 mai 2017

Monsieur le Ministre,

 

Permettez-moi d’appeler votre attention sur les conditions du déploiement des compteurs Electriques communicants nouvelle génération dits « Linky ». Lire la suite « Exactions d’Enedis et lettre v. rabault à n. hulot »

CORONA VIRUS ET 5G – Synthèse par Michel Dogna

Peu de synthèses logiques dans l’embrouillamini “contagieux” !…

Voilà qui fait couler beaucoup d’encre, mais peu de synthèses logiques sont au rendez-vous vu l’embrouillamini inextricable d’informations superficielles, voire contradictoires – la spécialité des médias étant de raisonner juste sur des bases fausses.
Alors comment y voir clair ? Loin de moi de vouloir imposer mon point de vue, mais vous savez que je ne suis pas du genre à aboyer avec la meute. Aussi nous allons essayer de démonter pièce par pièce les engrenages de cette sinistre comédie.

1 – Je ne crois pas un mot à la prétendue fuite accidentelle entre le laboratoire canadien de guerre bactériologique et le laboratoire de Wuhan. Car comment se fait-il que l’épidémie de coronavirus qui a débuté début décembre 2019 à Wuhan ait été précédée deux mois auparavant d’un exercice du Forum de Davos avec l’aide du Johns Hopkins Center for Health Security et de la Bill & Melinda Gates Foundation, plus la participation de 15 leaders mondiaux ?  Et pourquoi y avait-t-il été prédit 65 millions de décès par coronavirus ?

2 – Pourtant un tel coup bas de l’état profond US pour mettre la Chine à genoux face au terrible bras de fer commercial qui perdure et s’amplifie, parait stupide car comme l’explique Charles Sannatc’est fermer brutalement le plus grand supermarché mondial avec comme conséquence un gigantesque chaos planétaire généralisé par effet domino.

3 – Par contre, ceci pourrait être l’opportunité rêvée pour déclencher le grand krash mondial des banques que l’on nous promet imminent depuis si longtemps ?

4 – D’un autre côté, même si « le plan » avoué des grandes familles qui dirigent la planète est comme il se dit de réduire la population mondiale à 500 millions d’humains, je ne crois pas que cela puisse se faire aussi brutalement et d’une façon aussi incontrôlée.

5 – En réalité, il faut savoir au départ que la ville de Wuhan a été désignée comme zone de démonstration 5G officielle en 2019. Le gouvernement chinois avait prévu d’utiliser cette grande métropole comme vitrine futuriste de tous les avantages intelligents extraordinaires qu’un réseau 5G peut offrir à ses utilisateurs sans le moindre fil de connexion. Aussi, il a été prévu à Wuhan 10 000 bases 5G en service à la fin 2019

Lire la suite « CORONA VIRUS ET 5G – Synthèse par Michel Dogna »

PETITION : STOP 5 G ! Le cerveau humain est 40 Hz et le champ terrestre 30 Hz maximum

Le médecin EDF, Jacques LAMBROZO, avait publié en 2013 des articles dans une plaquette « Agir pour l’Environnement » dans laquelle il demandait des études sérieuses sur les déploiements extensifs des téléphones portables et autres ondes numériques. Il ne semble plus du tout vouloir exiger ces précautions basiques : CONFLIT D’INTERETS ???

JACQUES LAMBROZO AGIR POUR L’ENVIRONNEMENT J LAMBROZO

Reconnaissance faciale : signature d’une lettre commune pour l’interdiction de la reconnaissance faciale

Lettre commune de 80 organisations : Interdisez la reconnaissance faciale sécuritaire

Posted on

L’Observatoire des Libertés Numériques1Organisations membres de l’OLN signataire de cette lettre ouverte : Le CECIL, Creis-Terminal, Globenet, La Ligue des Droits de l’Homme (LDH), La Quadrature du Net (LQDN), Le Syndicat des Avocats de France (SAF), Le Syndicat de la Magistrature (SM). , dont fait partie La Quadrature du Net, et 80 organisations signent une lettre commune appelant le gouvernement et le Parlement à interdire toutes les pratiques de reconnaissance faciale sécuritaire présentes et à venir. La liste des signataires relève d’une vraie diversité de type d’organisations et d’engagements qui témoignent du profond rejet de la population envers ces dispositifs et ces volontés politiques liberticides.

 

Notre lettre commune (aussi en PDF) reste ouverte à signature par des organisations (les individus sont vivement encouragés à se l’approprier et à la diffuser autour d’eux). Pour signer, écrivez-nous à contact@laquadrature.net avec « Signature lettre contre la reconnaissance faciale sécuritaire » en objet, puis en précisant le nom de votre organisation dans le mail. Merci !

Lettre commune : Interdisez la reconnaissance faciale sécuritaire

 

Nous, organisations, collectifs, entreprises, associations et syndicats, demandons au Parlement et au gouvernement français d’interdire tout usage sécuritaire de dispositifs de reconnaissance faciale actuels ou futurs.

Nous constatons que de telles technologies sont aujourd’hui déjà largement déployées en France. Outre les portiques « Parafe » présents dans plusieurs aéroports et gares, le fichier de traitement des antécédents judiciaires permet depuis 2012 à la police et à la gendarmerie de recourir à la reconnaissance faciale à partir d’images prises dans la rue par des caméras, ou encore obtenues sur les médias sociaux. D’autres expérimentations ont déjà été menées ou sont programmées.

 

La multiplicité des dispositifs déjà existants, installés sans aucun véritable encadrement juridique, transparence ou réel débat public, ne satisfait pourtant pas nombre d’acteurs publics et industriels. En se fondant sur le fantasme d’un développement inéluctable de la technologie et sur des arguments purement sécuritaires et économiques, ils souhaitent accélérer et faciliter le déploiement de ces dispositifs, au détriment des conséquences pour nos libertés et notre modèle de société.

 

La reconnaissance faciale est une technique exceptionnellement invasive et déshumanisante qui permet, à plus ou moins court terme, la surveillance permanente de l’espace public. Elle fait de nous une société de suspect·es. Elle attribue au visage non plus une valeur de personnalité mais une fonction de traceur constant, le réduisant à un objet technique. Elle permet un contrôle invisible. Elle impose une identification permanente et généralisée. Elle abolit l’anonymat.

Aucun argument ne peut justifier le déploiement d’une telle technologie : au-delà de quelques agréments anecdotiques (utiliser son visage plutôt que des mots de passe pour s’authentifier en ligne ou activer son téléphone…), ses seules promesses effectives sont de conférer à l’État un pouvoir de contrôle total sur la population, dont il ne pourra qu’être tenté d’abuser contre ses opposant·es politiques et certaines populations. Puisque l’utilisation de la reconnaissance faciale à des fins sécuritaires est par essence disproportionnée, il est vain d’en confier l’évaluation au cas par cas à une autorité de contrôle qui échouerait en pratique à suivre chacune de ses nombreuses nouvelles applications.

C’est pourquoi nous vous demandons d’interdire tout usage sécuritaire qui pourrait en être fait. De telles interdictions ont déjà été décidées dans plusieurs villes des États-Unis. La France et l’Union européenne doivent aller encore plus loin et, dans la lignée du règlement général sur la protection des données personnelles (RGPD), construire un modèle européen respectueux des libertés.

Il conviendra par ailleurs de renforcer les exigences de protection des données à caractère personnel et de limiter les autres usages de la reconnaissance faciale : qu’il s’agisse d’authentification ou d’identification privée, l’ensemble de ces dispositifs ne sont pas assez protecteurs des atteintes à la vie privée ; ils préparent, et banalisent une société de surveillance de masse.

Nous appelons à l’interdiction de tout usage sécuritaire de la reconnaissance faciale.

Liste des premiers signataires :

References   [ + ]

1. Organisations membres de l’OLN signataire de cette lettre ouverte : Le CECIL, Creis-Terminal, Globenet, La Ligue des Droits de l’Homme (LDH), La Quadrature du Net (LQDN), Le Syndicat des Avocats de France (SAF), Le Syndicat de la Magistrature (SM).

Lire la suite « Reconnaissance faciale : signature d’une lettre commune pour l’interdiction de la reconnaissance faciale »

5 G alerte ! Lettre aux maires et conseils municipaux – avant les élections !

https://8e435998-566c-484c-a9c9-961b8d747e25.filesusr.com/ugd/12550c_35e0114f25734ad5a640985f1e2c9f24.pdf

Adresse……………………………………………………………….., le ……………………………………………………………………………………………………………………….
                                                                                                  A qui de droit
Interpellation / Arrivée de la 5G
Mesdames les Conseillères, Messieurs les Conseillers ,Chères et chers élu.e.s,
Jeudi 21 février, Sunrise annonçait la mise en place de la première antenne 5G à Zürich.Et le 18 avril2019, Swisscom activait la 5G dans toute la Suisse, au grand dam d’ailleurs des cantons qui avaient promulgué un moratoire.
Selon Sunrise, le développement de la 5G devrait avant tout profiter aux clients hors des concentrations urbaines. Plus de 90% des installations ne peuvent en effet pas être davantage développées dans les zones urbaines actuellement, compte tenu des restrictions imposées par l’ordonnance sur les rayonnements non ionisants (ORNI)1, toujours selon Sunrise.
Swisscom semble plutôt privilégier les zones urbaines, comptant probablement sur l’assouplissement des normes de l’ORNI pour pouvoir le faire en toute légalité. La carte de l’OFCOM révèle déjà une quantité impressionnante d’antennes 5G dans les villes comme Genève, Berne, Berne, Zürich, Bâle…Mais pas seulement, car il y en a aussi en zone rurale.
La 5G, dans sa version actuelle(3.5 à 3.8GHz),promet un débit deux fois plus élevé que la 4G, un temps de latence plusfaibleetun nombre d’objets connectés énorme. Cela demandera beaucoup d’antennes supplémentaires, environ quinze mille sur la Suisse entière.
Et dans un futur (très) proche, on nous promet une 5G àondes millimétriques(28GHz ou plus) qui augmentera encore les débits et le nombre d’objets connectés et réduira la latence.Ceci demandera encore plus d’antennescar elles devront être placées tous les 20 à 50m.
Dans les deux cas cela signifie une augmentation massive de l’irradiation globale de la population, déjà surexposée actuellement, en regard des effets biologiques nocifs qui sont aujourd’hui avérés, et même reconnus par Swisscomdans leur patente n°WO2004075583.
Selon Philippe Horisberger, directeur suppléant de l’Office fédéral de la communication (OFCOM), “il faudra impérativement construire plusieurs milliers de nouveaux sites dans les zones urbaines pour pouvoir déployer la 5G”2. La quantité d’ondes augmentera ainsi de manière sensible et la 5G va être à une gamme de fréquence beaucoup plus élevée. À l’heure où un nombre croissant de personnes souffrent d’intolérance aux rayonnements non ionisants, les risques sanitaires posés par le déploiement à venir de la 5G doivent être pris au sérieux.
1Ordonnance sur la protection contre le rayonnement non ionisant (ORNI) du 23 décembre 1999 (Etat le 1er juillet 2016).2In RTS, Rubrique Sciences-Tech., «La révolution 5G On en parle», 12 min., le 02 mars 2018.

Lire la suite « 5 G alerte ! Lettre aux maires et conseils municipaux – avant les élections ! »

5 G conférence et – 5 G au détriment de la santé – Lettre aux maires : article suivant

https://www.electrosmogtech.ch/single-post/2019/12/06/16122019-Conf%C3%A9rence-sur-la-5G-%C3%A0-Gland-19h30

Voir au bas de l’article la présentation de cette conférence.

Qu’est-ce que la 5 G ? Une description claire sur cette modification de notre société

https://www.stop5g.ch/5g-infos

https://www.electrosmogtech.ch/single-post/2019/12/09/5G—Au-d%C3%A9triment-de-la-sant%C3%A9-Dr-E-Steiner

5G -au détriment de la santé Téléphonie mobile : Mieux vaut prévenir que guérir / Edith Steiner, AefU

Lire la suite « 5 G conférence et – 5 G au détriment de la santé – Lettre aux maires : article suivant »

LINKY : Incendie à Chantraine près d’Epinal : maison détruite ! SUITES ……

https://www.vosgesmatin.fr/edition-d-epinal/2017/12/10/une-maison-detruite-par-les-flammes

Les sapeurs-pompiers ont été appelés cette nuit, à 1h, au 104, route des Forges à Chantraine pour l’incendie d’une maison. A l’arrivée des secours, l’habitation était totalement embrasée, les flammes avaient déjà percé la toiture. A priori, cinq personnes résident dans la maison. Toutes étaient absentes au moment des faits. L’origine du sinistre n’est pas établie. Les policiers d’Epinal ont coupé la route à la circulation pendant toute la durée des opérations.
10 déc. 2017 à 03:31 | mis à jour à 10:38 – Temps de lecture : 1 min
| Vu 9960 fois

Chantraine – Linky, un nouvel incendie !

Jeudi 12 décembre, autour de 9h du matin, un incendie s’est déclaré dans une maison individuelle rue du Général De Gaulle à Chantraine. Dominique Humbert de l’association Stop Linky 88 se dit inquiet.

 

« Selon les pompiers et la presse, c’est un feu qui a démarré au niveau du compteur électrique. Dans la rue du Général De Gaulle les anciens compteurs viennent juste d’être remplacés par des compteurs-capteurs Linky.

Une fois de plus, Linky est à l’origine d’un incendie qui aurait pu avoir de graves conséquences. La personne qui occupe l’appartement travaille de nuit et dormait au moment du déclenchement de l’incendie.

 

Elle fut heureusement alertée par la sonnerie du détecteur de fumée. Lorsque l’on sait que cet appareil dégage des fumées toxiques qui peuvent surprendre un individu endormi, il est incompréhensible qu’aucune mesure de suspension de la pose de ces bombes à retardement n’aient été prises jusqu’à ce jour.

Notre association Stop Linky 88 alerte depuis plus de 2 ans la population du département, les Maires et les autorités sur les multiples dangers que représentent ce compteur et l’infrastructure qui l’accompagne.

Nous condamnons l’absence d’informations contradictoires et les mensonges d’ENEDIS et de ses sous-traitants, sur les véritables raisons de cette opération de remplacement des 35 millions de compteurs en état de fonctionnement, par 35 millions de capteurs pour un coût global estimé à 7 milliards d’euros.

Nous condamnons les méthodes de voyous utilisées par ENEDIS et ses sous-traitants pour imposer par la peur, le remplacement des compteurs alors qu’aucune loi ou règlement ne l’imposent. Il est particulièrement scandaleux et anti démocratique que l’on contraigne tous les foyers français sans aucune information préalable, sincère et contradictoire à accepter l’installation d’un appareil dont on connaît aujourd’hui les multiples dangers qu’il présente pour la santé, les libertés, l’environnement, la sécurité et le portefeuille des usagers.

Il est plus que jamais nécessaire de refuser massivement le remplacement de son compteur. Des centaines de milliers de personnes l’ont déjà fait, tout le monde peut le faire, il ne peut y avoir aucune sanction, ni financière, ni de coupure de courant ni autre, contre les citoyens soucieux de se protéger et de protéger leur famille.

Cet incendie intervient après de nombreux autres dans les Vosges et en France. Attendons-nous que le prochain incendie se conclue par un drame ? Nous disons STOP. Il faut suspendre l’installation de Linky et engager un débat national et citoyen sur l’utilité et les risques de ce compteur-capteur »

Dominique Humbert de l’association Stop Linky 88

 

 

Lire la suite « LINKY : Incendie à Chantraine près d’Epinal : maison détruite ! SUITES …… »