Linky et objets connectés : Grave problème d’énonciation de la vérité : une inquiétante désinformation d’État

NB – Ceci vaut bien sûr pour tout objet connecté, dont les instruments « compteurs intelligents » : EAU et GAZ ! Ceux-ci introduisent dans notre domicile des émissions d’ondes électromagnétiques : ce qui est une incursion semblable à un cambriolage : les méthodes utilisées d’ailleurs peuvent le confirmer : intimidations, menaces, rouleau-compresseur, effractions dans les propriétés privées, etc

http://ace.hendaye.over-blog.fr/2019/05/linky-grave-probleme-d-enonciation-de-la-verite-qui-ressemble-a-une-inquietante-desinformation-d-etat.html

Nantes/Hendaye, le 03  05. 2019 

Collectifs Nantes1 anti-Linky/44 Contre Linky

20 rue de Touraine

4000 Nantes

collectif-nantes1-antilinky@orange.fr                                

Lire la suite « Linky et objets connectés : Grave problème d’énonciation de la vérité : une inquiétante désinformation d’État »

SANTE : Robot pour les pauvres, contact humain pour les riches

http://www.slate.fr/story/176253/robot-medecin-deshumanisation-inegalites-ecran-pauvres

Titiou Lecoq — mis à jour le 26 avril 2019 à 12h12

Il faut s’interroger sur la nature d’un monde où c’est un écran qui annonce à un malade qu’il va mourir.

robots pour les pauvres humains pour les riches alessio-ferretti-747215-unsplash

Partager sur Whatsapp

C’est l’histoire d’un vieux monsieur de 78 ans qui est à l’hôpital aux États-Unis.

Il a un problème pulmonaire, il sait que ça ne va pas fort. Le matin, il a vu un médecin qui lui a dit que le pronostic n’était pas bon. Là, il est avec sa petite-fille et un autre médecin vient lui parler. Scène classique à un détail près: le médecin n’est pas physiquement là. Il lui parle via un écran porté par un robot. Et le médecin-écran-robot lui annonce qu’il ne lui reste plus que quelques heures à vivre. Le patient ne comprend pas bien, il n’est pas sûr d’avoir entendu et c’est sa petite-fille qui doit lui répéter ce que la transmission vidéo vient de lui dire.

La scène a eu lieu en mars dernier. La petite-fille, sous le choc, en a filmé une partie et a lancé un appel sur Facebook pour dénoncer cette pratique.

robot médecin 53423804_2798396766885258_1763934362568491008_n

 

Il y aurait beaucoup à dire sur l’emploi de ces technologies dans le domaine médical. Il y a d’énormes avancées incontestables. Il ne s’agit pas de jeter à la poubelle toutes les innovations mais de se rappeler qu’il ne s’agit que d’outils et que c’est nous qui décidons de la société dans laquelle nous souhaitons vivre, ce que nous voulons ou pas déléguer à des machines. La pente devient dangereuse quand ces outils servent à pallier un manque de moyens financiers et humains.

 

En France, vingt-cinq services d’urgence de l’AP-HP sont actuellement en grève illimitée. Un gouvernement pourrait facilement faire le calcul que mettre des robots permettra de faire des économies et d’améliorer le rendement. Ce n’est évidemment pas ce que demandent les personnels soignants, qui veulent les moyens de faire correctement leur travail par eux-mêmes. Il s’agit fondamentalement d’un choix de société. Il faut s’interroger sur la nature d’un monde où c’est un écran qui annonce à un malade qu’il va mourir. Quel degré de déshumanisation sommes-nous prêts à accepter au nom de restrictions budgétaires?

À LIRE AUSSI Les sept métiers que les robots intelligents vont nous prendre en premier

 

L’écran pour seul horizon

Dans le New York Times, Nellie Bowles, journaliste tech, part de l’histoire de ce monsieur et va plus loin, mettant en lumière une forme d’inégalité inédite. Au début, les outils numériques étaient un signe de richesse. Dans les années 1980, posséder un ordinateur chez soi était un marqueur d’une certaine classe sociale. Être connecté également. À l’époque des bipeurs (les pageurs), on montrait qu’on était indispensable, qu’on était demandé, donc qu’on avait une valeur particulière. Et puis, les choses se sont inversées. Maintenant, être puissant c’est pouvoir ignorer les coups de téléphone, ne pas répondre immédiatement à un mail. C’est se déconnecter.

Le numérique qui était un truc de riche devient un truc de pauvre. Pas assez de moyens dans une école? Il n’y a qu’à y mettre des écrans. Pas assez de moyens dans un hosto?

Hop, un médecin-écran. On va pouvoir automatiser les maisons de retraite avec des robots, ça coûtera moins cher. À l’inverse, dans une maison de retraite de luxe, on aura toujours une foule d’êtres humains pour s’occuper des pensionnaires. Idem dans un hôpital privé, on aura un médecin en chair et en os pour nous informer. Et de plus en plus d’écoles privées se targuent déjà d’être sans écran.

On va donc aboutir à une situation que Nellie Bowles qualifie de «luxurification de l’engagement humain». Un contact humain devient un luxe. La texture même de la vie va devenir profondément différente selon si vous êtes riche ou pauvre, selon que vous la vivrez IRL ou via des écrans. Les pauvres seront entourés de robots et d’écrans, que ce soit au début de leur vie ou à la fin, alors que les riches pourront se payer des contacts humains. D’ailleurs, les pauvres pendant leur vie active obéiront à des machines comme c’est déjà le cas des micro-travailleurs. L’horizon de leur expérience sera celle de l’écran.

À LIRE AUSSI Inscrire dans le Code du travail le digital labor

L’humanité deviendra alors une richesse, au sens financier. On pourra quantifier combien vaut un contact humain versus un contact avec un écran. Nous avons déjà un rapport comptable à la nature que l’on perçoit comme une valeur extérieure à nous, une ressource, quelque chose de quantifiable. Même quand il s’agit de la préserver, c’est dans un but utilitariste, parce qu’elle nous apporte des bienfaits. De plus en plus, il semblerait qu’on va réussir à faire de même avec ce qui fait ce que nous sommes: l’humanité. L’humanité deviendra un bien quantifiable que seules certaines personnes pourront se payer.

VOIR AUSSI : stoplinky76320.wordpress.com/2019/04/30/robots-disparition-de-lemploi-humain-et-le-projet-societal-que-representent-les-compteurs-intelligents-precurseurs-de-la-puce-rfid/

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Lire la suite « SANTE : Robot pour les pauvres, contact humain pour les riches »

Robots : Disparition de l’emploi humain et le projet SOCIETAL que représentent les compteurs « intelligents » précurseurs de la « puce RFID ».

38614506_1488266341318127_7188000422693437440_n

Un livre téléchargeable gratuitement par un Professeur d’anthropologie à l’Université de Strasbourg.
http://www.nachez.info/…/Fin_de_l-Emploi__pour_les_humains-…

  Lire la suite « Robots : Disparition de l’emploi humain et le projet SOCIETAL que représentent les compteurs « intelligents » précurseurs de la « puce RFID ». »

GRDF impose le compteur gazpar par la force, l’installe en l’absence des habitants, mais prétend…

GRDF impose le compteur gazpar par la force, l'installe en l'absence des habitants, mais prétend...
GRDF prétend dans les médias qu’il laisse le libre-choix de refuser le compteur gazpar et qu’il n’y a que 0.5% de refus, alors qu’il impose le compteur gazpar et l’installe en l’absence des gens à travers son entreprise mandataire OK SERVICE
https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2019/04/lettre-okservice-pour-installation-gazpar-pour-grdf.pdf

citations des mensonges de GRDF dans les médias mainstream:
-« «Le responsable inter-régional de GRDF a dit qu’il respecterait le choix de chacun d’accepter ou non les compteurs Gazpar »
source https://www.ladepeche.fr/article/2018/04/23/2785307-des-compteurs-connectes-boycottes.html
https://ccaves.org/blog/wp-content/uploads/CR-Gazpar.pdf

-« GRDF : « Nous n’enregistrons que 0,5 % de refus en moyenne et une quinzaine de communes ont pour l’heure refusé le déploiement. Comme nous essayons d’appeler chaque client qui refuse notre service, nous arrivons en général à en convaincre un sur deux d’accepter la pose du compteur », assure Jacques Gérard, directeur des relations clients de GRDF ».
https://www.syneval.fr/le-compteur-gazpar-fait-moins-peur-que-linky

Lire la suite « GRDF impose le compteur gazpar par la force, l’installe en l’absence des habitants, mais prétend… »

AGENDA 21 : VIDEO sous-titrée : Une experte juridique analyse les véritables projets dénommés « smart » (cities, linkies, etc) sous couvert de « développement durable » ou de « transition écologique ».

Sous couvert d’ « ECOLOGIE » que peut-on comprendre des intentions de « dématérialisation » de l’Humain, d’ « Augmentation de l’Humain », avec des grilles, des réseaux, des antennes nous  assujetissant de plus en plus, à grands pas vers la terrible 5 G ?

Arnaques d’Enedis : tous les moyens sont bons pour introduire la peste LINKY à notre domicile ! Témoignages – et même Stéphane Lhomme subit ce chantage VIDEO

Tous les moyens sont « bons », même et surtout ceux qui servent à nous tromper, à ruser, à nous harceler, nous menacer, voire même à truquer les données !

Nous l’avons déjà vu, leur pseudo-langage est une sorte de nov’langue à la Orwell, utilisée par les décideurs et même par nos représentants et élus !

UN TEMOIN nous a fait part de l’une de ces manœuvres frauduleuses :

Il a fait installer chez lui une pompe à chaleur et des panneaux photovoltaïques pour son autoconsommation uniquement, sans revendre son électricité produite.

Lire la suite « Arnaques d’Enedis : tous les moyens sont bons pour introduire la peste LINKY à notre domicile ! Témoignages – et même Stéphane Lhomme subit ce chantage VIDEO »

Il s’oppose aux techniciens qui viennent pour la 3e fois poser les compteurs Linky et fait un AVC

https://www.nicematin.com/vie-locale/il-soppose-aux-techniciens-qui-viennent-pour-la-3e-fois-poser-les-compteurs-linky-et-fait-un-avc-303506?t=Zjg4MTdhYjQ0YTk5NTFkMjU3NTFhNGM0NGEzMjJiMDhfMTU1MTc3MTg5MjM1N18zMDM1MDY%3D&tp=viewpay

Les habitants de la résidence Saint-Roch de Vence s’étaient déjà opposés à ces compteurs électriques.

« C’est la troisième fois qu’ils viennent. Cette fois encore, les employés d’OK Service ne voulaient pas partir sans avoir posé des compteurs Linky dans notre résidence, alors que plusieurs d’entre nous leur répétaient à nouveau que nous n’en voulons pas. Mais cette fois, un résident a fait un AVC « , déplore Brigitte Huré, habitante de la résidence Saint-Roch à l’Ara à Vence.

Nicolas, un autre occupant, confirme : « A notre connaissance, un seul habitant de la résidence a dit oui par oral, mais pas par écrit. La plupart d’entre nous ont même refusé par lettre recommandée. A chaque fois qu’ils viennent, on leur dit qu’on n’en veut pas. La première fois, je pense qu’ils faisaient une reconnaissance. Je leur ai demandé ce qu’ils venaient faire, ils sont aussitôt repartis. La deuxième, ils étaient revenus avec des Linky. Je leur ai dit non. Ils ont fini par repartir. Cette fois, j’ai discuté dix minutes avec l’installateur. Je lui ai aussi dit qu’ils n’avaient pas à se garer sur une place résident. Régis, un autre habitant de la résidence, est arrivé. Sa porte d’entrée est juste à côté de l’armoire à compteurs. Il a parlé avec lui. A un moment, l’employé d’OK Service lui a dit ‘‘Monsieur, je n’aime pas votre ton’’. Régis est rentré chez lui. Mais quelques minutes après, son épouse est venue me chercher en me disant qu’il faisait un accident vasculaire cérébral ».

 » Il est DRH dans une grande société. Je ne l’ai jamais entendu dire un mot plus haut que l’autre, s’étonne Brigitte Huré. Quand je suis arrivée, les pompiers étaient là, mais l’installateur était resté devant la porte, avec son compteur ! Il a fini par repartir ».

Un arrêt municipal suspendu par le préfet

« Ils vont certainement revenir. Mais il y a toujours au moins un occupant dans la résidence et dès que quelqu’un arrive ici, on l’entend. »

Lire la suite « Il s’oppose aux techniciens qui viennent pour la 3e fois poser les compteurs Linky et fait un AVC »

ALERTE POSE SAUVAGE !

ALERTE POSE SAUVAGE !

LA SOCIETE ENEDIS A ENCORE FRAPPE !!! AINSI QUE LA SOCIETE « RELEVE SERVICE PLUS » (aussi appelée : ELEC SERVICE PLUS : puisque les releveurs seront mis au chômage).*

55 rue alphonse pluchet   92220 BAGNEUX     01 49 65 60 80

Directeur : Philppe AMRAM

Une dame de Saint-Pierre avait envoyé son courrier de refus, puis s’est bien fait confirmer au téléphone que le linky ne serait pas posé chez elle !

 Ils ont profité de son hospitalisation pour arracher son panneau sur SON coffret, puis poser un linky après avoir guetté son absence !

 Elle est furieuse et outrée !

LA SOCIETE RELEVE SERVICE PLUS DOIT LUI REMETTRE SON COMPTEUR AU PLUS VITE !

L’ancien Directeur de Relève Service Plus, Monsieur Julien Rittener, nous avait affirmé que son équipe était courtoise ! Le changement de Directeur tiendrait-il à ce problème de « courtoisie » et l’usage de méthodes agressives et contraires à la Démocratie et à la LOI ?

 

 Par ailleurs, il s’agit d’une habitation ancienne, or, ce type d’habitation doit faire l’objet de la plus grande prudence en raison des très grands risques d’incendie sur des circuits réalisés en vieux conducteurs en fil coton ; la vétusté est signalée par l’ONSE come la cause principale des incendies d’origine électrique.

 LA POSE FORCEE CONSTITUE UNE INFRACTION !

 

NOUS DEMANDONS LA REPOSE DE SON ANCIEN COMPTEUR AU PLUS VITE, CAR VOUS N’AVIEZ PAS SON CONSENTEMENT : OR, CELUI-CI EST NECESSAIRE, LA DISTRIBUTION D’ELECTRICITE NE DEVANT PAS ETRE DISCRIMINATOIRE (DANS LES TEXTES).

Autre infraction : non respect du Règlement Sanitaire Départemental (Préfectoral, donc) : normes incendie : NF C 14 100 et NF C 15 100.

 

*GROUPE : KeesMel : 17 millions d’euros

ESP est membre fondateur du réseau RENOVACTIF, association d’entreprises engagées dans la rénovation énergétique.
www.renovactif.com

– ESP est membre de l’organisation professionnelle CSEEE.

 

 

REFUSEZ ! Privatisation de nos barrages : dire non à Bruxelles, c’est possible ! Les barrages sont notre bouée de secours en cas de menace de black out !

UNE INVASION DEGUISEE EN LOI !

Madame, Monsieur,

Beaucoup l’ignorent, mais une directive européenne s’apprête à déposséder la France d’1/3 de ses barrages…

Oui vous avez bien lu… Ces centrales hydrauliques – qui ont été financées par des générations entières de contribuables et qui sont aujourd’hui la 2è ressource de production d’électricité de notre pays – pourraient demain se retrouver entre les mains de multinationales étrangères, et leur rapporter gros.

C’est en tout cas l’idée de cette directive européenne – à laquelle la France a été la seule à céder – et qui prévoit d’ouvrir à la concurrence la concession de 150 de nos 400 barrages…

Lire la suite « REFUSEZ ! Privatisation de nos barrages : dire non à Bruxelles, c’est possible ! Les barrages sont notre bouée de secours en cas de menace de black out ! »

ALERTE : Enedis veut s’emparer des « colonnes montantes » des copropriétés en catimini : le marché ne recule devant rien pour s’emparer de biens ne lui appartenant pas ! Action rapide requise : explications.

TRES IMPORTANT : concernant les colonnes montantes et la Loi ELAN, en complément et rappel du mail précédent à ce sujet :

En fait, les colonnes montantes d’électricité ne sont pas seulement verticales !
Les copropriétaires d’une maison située dans un lotissement sont également concernés !

La loi Elan du 23 novembre 2018 dispose que dans les immeubles construits avant le 23 novembre 2018, les colonnes montantes d’électricité appartiendront à ENEDIS dans deux ans sauf si les copropriétaires s’y opposent. Et que les colonnes montantes des nouveaux immeubles mis en service depuis le 23 novembre 2018 appartiennent d’ores et déjà à ENEDIS !

Le délai pour attaquer ce décret n’est que de deux mois et expire le  22 janvier prochain.

Merci à STOP LINKY VAR EST pour sa réaction :
 » Les colonnes montantes sont des « biens immeubles par destination »,
de ce fait il faudrait un acte notarié en bonne et due forme pour
valider le transfert de propriété. L’Etat n’est pas un notaire. Dans
ce cas, les colonnes devraient porter un numéro de lot de copropriété,
lot qui viendrait en diminution des millièmes de chaque copropriétaire. »

Lire la suite « ALERTE : Enedis veut s’emparer des « colonnes montantes » des copropriétés en catimini : le marché ne recule devant rien pour s’emparer de biens ne lui appartenant pas ! Action rapide requise : explications. »