Le compteur Linky est-il piratable ?

 Publié le

Le collectif Chartres de Bretagne  –  Collectif anti-linky 35Association AALGA Bretagne
Pétition Anti-Linky

Le compteur Linky est-il ultra-sécurisé comme nous le dit Enedis et donc non-piratable ?

Enedis et la presse ne cessent de nous rabâcher que le compteur Linky est sécurisé voire ultra-sécurisé. Est-ce la réalité ou bien, peut-on légitimement en douter ?

Que dit Enedis à ce sujet ?

Plaquette, le compteur Linky tout simplement
Enedis a mis en place un dispositif complet pour anticiper, détecter et juguler toute tentative d’intrusion.

Plaquette destinée aux parlementaires : Linky, le nouveau compteur communicant d’eRDF
Notre entreprise est très vigilante quant à la sécurité des données qui transitent dans la chaine numérique, du compteur Linky jusqu’à ses systèmes d’information. Les données qui circulent dans le système d’information Linky font l’objet d’un cryptage sur toute la chaine.
Une équipe dédiée à la sécurité du système au sein du programme Linky est quotidiennement mobilisée sur ce sujet. ERDF travaille en outre étroitement avec l’Agence nationale de sécurité des systèmes d’information (ANSSI) : le système Linky respecte le référentiel de sécurité certifié par l’ANSSI.

Plaquette Linky destinée au public : Tout savoir sur le compteur Linky
Plaquette Linky
Le dispositif de sécurité mis en place est conforme à la réglementation.

Foire aux questions sur le Linky
Foire aux questions
Les données sont-elles sécurisées ?
Oui, les données sont sécurisées … Enedis a mis en place un dispositif complet pour anticiper et détecter toute tentative d’intrusion dans le compteur.

Est-ce que le système informatique du compteur Linky est sécurisé ?
Oui … Le niveau de sécurité est parmi les plus élevés.

Interview de Gilles Rollet, Directeur Régional Enedis Poitou-Charente
Interview dans la Nouvelle République
Linky respecte l’ensemble des préconisations faites … de sécurité et de protection des données privées.

Interview Bernard Lassus, Directeur du projet Linky
Interview dans la Dépêche
Dans le cadre de la cybersécurité, nous avons collaboré avec l’Agence Nationale de Sécurité des Systèmes d’Information. Nous avons mis en place une cryptologie très forte des données, des systèmes contre les intrusions des hackers. Le système est vraiment sécure.

Interview Bernard Lassus sur RMC

Jean-Jacques Bourdin : Linky est un boitier connecté, il risque donc d’être piraté ?
Bernard Lassus : Alors là, Il faut savoir qu’on travaille avec l’Agence Nationale de Sécurité des Systèmes d’Information et on suit exactement l’ensemble des recommandations. Tous les signaux sont cryptés, il y a des éléments de technologie très avancés qui s’autodétruisent en cas d’intrusion massive.

Donc, si on croit Enedis, le système Linky est ultra-sécurisé, les hackers n’ont qu’à bien se tenir. La technologie française c’est quand même autre chose, elle ne craint pas le piratage !!!!

Pourtant, il y a … un très gros problème sur la chaine Linky.

En effet, le concentrateur, situé dans le local transformateur de quartier, n’est pas si sécurisé qu’Enedis veut bien le dire. Pourtant c’est lui qui pilote tous les compteurs Linky et qui se charge de la récupération et de l’envoi des données de consommation des logements.

Explications :

Le concentrateur (iTron PLCC MK3), que l’on voit ci-dessus, est un ordinateur sans écran, et comme tout ordinateur, il dispose de logiciels pour assurer son fonctionnement. Or, parmi eux, se trouve le logiciel Oracle Java.

La preuve en regardant la description technique du concentrateur iTron PLCC3G MK3 fabriqué dans l’usine de Cahors (46) dans laquelle il est stipulé que : « Le concentrateur est équipé d’une machine virtuelle Java qui permet de recevoir une application Java. »

Plaquette iTron PLCC3G (Mark3)

La documentation officielle du compteur Linky iTron prouve que c’est bien le concentrateur PLCC MK3 qui est l’équipement de communication du Linky.

Il ne fait aucun doute que ce concentrateur utilise Java, il est même indiqué que la collecte des données de comptage est réalisée par l’application Java !

Malheureusement, quel logiciel trouve-t-on à la première place des logiciels contenant le plus de failles de sécurité dans le classement mondial en 2015 ?
Le « vainqueur » est … Oracle Java, avec plus de 119 vulnérabilités recensées en 2015 dont la moitié des failles restent non corrigées !!!!
Cette information provient du cabinet Secunia, spécialiste mondial de la sécurité informatique.

Qu’en est-il de la France ?
Flexera, autre cabinet spécialisé dans la sécurité informatique, donne Oracle Java en seconde position des logiciels les plus exposés aux failles de sécurité sur le marché français en 2016, avec de nombreuses vulnérabilités, dont la moitié restent non corrigées.

Rapports Flexera (France)

Tout informaticien correctement formé, sait que Java est l’une des portes d’entrée préférées des hackers pour s’introduire sur un système informatique et en prendre la main. Enedis nous annonce pourtant que son compteur vert est ultra-sécurisé, alors même qu’il utilise Java au cœur de son système de communication, dans le concentrateur, chargé du pilotage des compteurs Linky.

Comment peut-on encore penser que le système Linky est ultra-sécurisé alors qu’il utilise le logiciel le plus exposé aux failles de sécurité, permettant aux hackers de prendre le contrôle sans aucune difficulté ?

C’est à se demander si Enedis ne se moque pas de nous.

Quelques exemples trouvés dans la presse spécialisée (informatique et sécurité).

Java : un logiciel vulnérable à désactiver plus que jamais

 

Il pleut des failles dans Java et Flash. Pensez à désactiver ces plugins en attendant le correctif.

 

Java : il reste des failles malgré les correctifs d’Oracle

 

Java : les failles de sécurité persistent malgré le patch correctif

Il y a déjà des exemples de piratages de compteurs communicants (en Allemagne et en Espagne par exemple), qui fonctionnent avec les technologies similaires à celles du Linky.


Piratable ou pas ?

 


Les compteurs Linky à la merci des pirates ?

 


Linky : nos données seront-elles en sécurité ?

 

Publicités

La science doit-elle servir à asservir l’Homme ? Oui répondent les « ENTREPRENEURS » au pouvoir à Grenoble ou ailleurs …

« Science sans conscience
 n’est que ruine de l’âme « 
Images intégrées 1
Rabelais dans les
années 1500…

Humain cobaye, humain objet électronique, captif de la Machine, pris dans les mailles Iris, sujet (objet) d’études de laboratoire : savoir combien de temps il résiste aux pires poisons ?

Contre la ville-machine, restons libres et humains 1 PMO

Lire la suite « La science doit-elle servir à asservir l’Homme ? Oui répondent les « ENTREPRENEURS » au pouvoir à Grenoble ou ailleurs … »

Conflits d’intérêts et experts : la Cour des Comptes souligne le manque de transparence

Document extrait de la VIDEO : 30 minutes pour comprendre : conflits d'intérêts Cour des comptes

Le manque de transparence est la REGLE : REFUS de fournir les documents administratifs – REFUS de fournir les garanties légales – ABSENCE de déclaration des conflits d’intérêts – Il sera intéressant d’approfondir les conflits d’intérêts au sein de l’Anses – et autres agences dites « publiques ». Lire la suite « Conflits d’intérêts et experts : la Cour des Comptes souligne le manque de transparence »

VIDEO – Compte-rendu de la rencontre Stop Linky 76-27 avec le maire de St-Pierre-Lès-Elbeuf et 3 élus le mercredi 04 octobre 2017 et notre réponse puisqu’il n’y avait pas de débat.

 

Ci-dessous,

1 -compte-rendu de la rencontre,

2 – Contestation de notre information aux habitants

3 – Article du Monde « Pour l’économie française, l’opération Linky s’annonce perdante »

 4 – Le débat est ailleurs : Radio Transparence : Maud Bigand analyse les causes de l’accélération d’Enedis pour l’installation des Linky

 

Monsieur le Maire nous avait invité à une réunion pour nous faire part de la réponse prise « à l’unanimité » par une « commission générale » et dans la suite de la VIDEO DE CETTE REUNION, il dit que la décision a été prise en Conseil Municipal : nous n’avons pas pu connaître la date de ce Conseil Municipal.

Il nous a dit qu’ils avaient fait leurs propres recherches en réponse à nos nombreux documents et pour cela il cite la liste des organismes consultés : Lire la suite « VIDEO – Compte-rendu de la rencontre Stop Linky 76-27 avec le maire de St-Pierre-Lès-Elbeuf et 3 élus le mercredi 04 octobre 2017 et notre réponse puisqu’il n’y avait pas de débat. »

VIDEO émouvante – Conseil Municipal du 26 septembre 2017 – Rassemblement anti-compteurs radiatifs : le harcèlement, ça suffit !!!

Conseil Municipal de Saint-Pierre-Lès-Elbeuf – 26 septembre 2017

Notre Collectif Stop Linky 76-27, Adhérent à l’Association Robin des Toits, vient d’être « convié » à une réunion avec le Maire et 3 Conseillers municipaux le Mercredi 4 octobre, 17 heures, pour « nous faire part de leur décision prise au sujet de l’installation des compteurs Linky ».

Nous vous appelons donc à un rassemblement MASSIF ET SIGNIFICATIF DEVANT LA MAIRIE de St-Pierre-Lès-Elbeuf – A 17 HEURES – le 4 octobre – afin de démontrer aux personnes qui décident en notre nom, que nous sommes bien des Citoyens à part entière et non juste une entité ignorante et incapable dont on collecte les impôts (la dîme du Seigneur ?).

Voici dans cette vidéo, un témoignage émouvant, faisant appel au coeur et à la CONSCIENCE (1) des élus présents au Conseil Municipal. Ce témoignage fait état des effets de l’accumulation des ondes qui réduit l’oxygénation du cerveau en s’ajoutant aux pollutions déjà envahissantes, notamment par les métaux lourds.

(1) C’est clair que cela ne fait pas partie du fonctionnement d’Enedis – et pour les élus ?

Pas plus de réponses à nos questions lors des échanges de mails :

  • des accords ont-ils été déjà engagés avec Enedis ou la Métropole – ou encore Orange, qui s’occupe de la partie internet des Compteurs Communicants ? Quels documents ont-ils été signés concernant ces Compteurs, sans information des Citoyens ?
  • Quel est l’Ordre du Jour de cette réunion ?

Nous avons fourni un travail assidu et approfondi depuis un an et demi pour réunir une documentation volumineuse apportant contradiction point par point aux affirmations d’Enedis qui ne cherche qu’à semer la confusion dans les esprits, se mettant ainsi en position de « faire la Loi » à nos dépens – sont-ils législateurs ?

Nous répétons encore une fois que nous sommes pris en otage par une Société Anonyme (Enedis) : Nous avons démontré avec preuves et sources que notre VIE PRIVEE et LA SANTE de tous sont gravement menacées par cette Société qui fonctionne au « rouleau-compresseur » (dixit le Directeur d’Enedis) ! Notre Territoire semble être convoité, afin d’y collecter nos données de vie privée et de les commercialiser. Propriétaire des compteurs et réseaux, la commune serait donc privée de ses droits de PROPRIETE et se verrait imposer des produits fragiles, non garantis, non assurés, ET TOXIQUES, dans le seul intérêt de quelques actionnaires. Manipulation des esprits !

Nous avons donc rendez-vous avec la Mairie de Saint-Pierre-Lès-Elbeuf le 04 octobre 2017 – 17 h pour connaître les décisions prises peut-être malgré les 560 signatures de pétition refusant cette pollution supplémentaire.

Une décision semble avoir été prise en « commissions » auxquelles nous n’avons pas été conviés. A savoir que même si les citoyens ont le « libre choix » de refuser ces compteurs, le courant CPL 95 KHz (ou plus) passera dans leur habitation si d’autres sont connectés au concentrateur de quartier.Sans compter les antennes qui vont se multiplier, plus celles pour les Compteurs d’eau et de gaz, partout dans la ville. Ces installations NE SONT PAS SECURITAIRES !

Il est PROUVE que ces ondes « évolutives » réduisent L’OXYGENATION DU CERVEAU !!! (!!Attention à l’autisme en progression fulgurante chez les enfants). Les citoyens n’ont pas à être constamment évincés de leurs Droits Fondamentaux (Code Civil – Déclaration Universelle des Droits de l’Homme art 12 – Art 8 de la Convention Européenne des Droits de l’Homme).

Les citoyens sont soi-disant représentés : leurs INTERETS doivent donc être représentés par ceux chargés de cette mission ; or,  les citoyens sont systématiquement exclus des décisions les concernant et concernant LEUR TERRITOIRE.

Si Enedis veut envahir notre territoire, n’est-ce pas à nos représentants de coopérer AVEC NOUS, plutôt que CONTRE NOUS ? Plus de 400 communes ont eu le courage de refuser cette intrusion en contradiction avec DIX LOIS, et près de chez nous : Saint-Etienne-du-Rouvray – Tourville-La-Rivière et Oissel défendent effectivement LEURS CITOYENS en refusant fermement ces compteurs ! Un appel à la CONSCIENCE a été lancé avec COEUR ce soir, cette valeur va-t-elle enfin prendre le pas sur d’autres intérêts plus que douteux ??? RASSEMBLONS-NOUS A NOUVEAU ET EN NOMBRE LORS DE CET ENTRETIEN DU MERCREDI 4 OCTOBRE A 17 HEURES – MAIRIE DE SAINT-PIERRE-LES-ELBEUF.

VOIR AUSSI L’ARTICLE INCONTOURNABLE DU PROFESSEUR OLIVIER CACHARD SUR LE DEPLOIEMENT DU LINKY CONTRAIRE AU DROIT.

POUR EN SAVOIR PLUS : https://www.facebook.com/StopLinky276/

 

Compte-rendu rencontre Stop Linky 76-27 & Enedis, en présence du Maire de Saint-Pierre-Lès-Elbeuf et 2 conseillères le 22.juin.2016 – transmis au maire en LRAR

Où l’on voit que nos questions fournies à l’avance à Enedis n’ont pas obtenu de réelles réponses qui étaient soit tronquées, soit fausses, ou bien le « spécialiste » Enedis de Paris n’y a simplement pas répondu !

Ils parlent en « éléments de langage » fondés sur le « marketing ».

Nota Bene : Les pièces jointes sont volumineuses et seront publiées selon les demandes éventuelles – en tout état de cause, la plupart des informations figurent déjà également dans la documentation présente dans ce site.

OBJET : compte-rendu de la réunion du 22 juin 2016 avec le maire  de saint-pierre,

deux adjointes et trois représentants d’Erdf-Enedis.

Question 19 – / Peut on lire notre consommation en direct sur l’affichage du Linky ?

 

R de M. le spécialiste : oui, on voit toutes les infos actuelles et même beaucoup plus.
– Pourtant, le technicien d’erdf a indiqué que, si l’on veut réellement gérer notre consommation, (consommation en temps réel, comparaisons, ergonomie de lecture, etc), il serait nécessaire tout-de-même :

1) de s’abonner à un site internet (avec différentes options en fonction des données que nous acceptons de partager – avec qui ? -sur l’internet) Et nous avons fait observer que c’était discriminatoire dans la mesure où de nombreuses personnes ne le peuvent pas. Les dangers du hacking et du piratage sont réels et ont été multiples.

 

2) D’opter pour le boitier supplémentaire ERL afin d’avoir réellement notre consommation « en temps réel ». (DOC 2)

 

 

 

Question 1 : / Linky émet il des radiofréquences ?

REPONSE :  Non.
1) Nous avons alors évoqué le boitier ERL (permettant d’avoir des données supplémentaires). REPONSE : Oui, le boitier optionnel émet des radiofréquences. (DOC 2) (DOC 3)

 

2) Concernant l’émissivité du linky et du circuit électrique, VOIR DOCUMENT 3 : la lampe est branchée sur la prise de courant : elle se transforme en antenne-radio (Bernard Marchal : opérateur radio). « ce courant est CONDUCTIF et il RAYONNE.

Lorsque nous avons fait remarquer les lois ci-dessous …… il a admis que oui, ce courant émet, mais « c’est minime« . Donc, le technicien utilise la confusion et non l’information. (DOC 3)

LOI DE LA PHYSIQUE : « tout courant électrique traversé par un champ magnétique crée une force appelée champ magnétique »

« TOUTE SPIRALE constituée d’une matière conductrice parcourue par un courant d’électrons génère un champ électromagnétique ».   ADN : DOUBLE SPIRALE

 

 

2 / Vous savez sans doute que le Courant Porteur en Ligne (CPL) est émis par impulsions par le Linky, ces impulsions sont émises par paquets appelés trames.

a)Quelle est la durée d’une impulsion CPL ?

b)Quel est l’intervalle des impulsions  CPL dans une trame ?

c)Quel est l’intervalle entre chaque trame ?

 

REPONSE : Votre but est de connaître la longueur d’une trame ?

a)quelques micro-secondes b) trame : 100 milli- secondes c) ???

RELEVE : UNE FOIS PAR JOUR : 20 secondes

Nous avons répondu : oui.

Nous avons ainsi été informés qu’il y a deux types de trames : celles au cours de la journée qui durent 100 millisecondes, et celles du soir qui retransmettent les index de consommation la nuit et qui durent environ 20 secondes.

Nous avons répondu que nous sommes contraints de subir les émissions CPL du Linky

La comparaison du technicien avec la WIFI ou la télévision est injustifiée. Nous avons répondu que dans ces deux cas, nous avons le choix de n’avoir ni l’un ni l’autre !

 

Nous n’avons pas pu être informés sur la répartition de ces impulsions sur les 24 HEURES : en effet, le nombre d’impulsions, le fait qu’elles soient variables et sur la longue durée sont justement les éléments perturbateurs.

 

Si, comme le dit le technicien la relève est « une fois par jour » : comment le croire, puisqu’il est dit aussi qu’on peut connaître la consommation « en temps réel ».

 

La réponse « TRES MINIME » a quelle valeur scientifique ? (les scientifiques déclarent que justement, ce sont les pointes qui sont impactantes). (DOC 13)

 

 

3/ Quelle est la bande de fréquences du CPL pour les compteurs Linky ?

R : de 35 Khz à 95 Khz
– Nous avons répondu, non : de 10 à 95 Khz. Bernard Marchal cite :  » la bande CENELEC A) que c’était de 10 Khz à 95 Khz, bande de garde comprise. (norme de 1999). ».             DOCUMENT 8.

– Alors, le technicien dit OUI. (mais le linky n’utilise que la bande de 35 Khz à 90 Khz). Il ne tient pas compte non plus de la « bande de garde », ni des harmoniques.(DOC 8)

 

 

4/ La bande de fréquence est elle réservée au Linky (et/ou autres compteurs intelligents) ?

R : Oui, nous avons l’exclusivité de cette bande de fréquence.
B. Marchal indique que cette bande de fréquence n’a aucune exclusivité sur les services affectataires présents sur ces mêmes fréquences et il indique que de nombreux cas de brouillage sont déjà avérés…. A cela s’ajoute l’effet Joule : augmentation thermique : d’où incendies possibles (en effet, passer de 50 Hz à 74 000 Hz du CPL, c’est soumettre ces lignes à des fréquences pour lesquelles elles ne sont pas conçues).

Bernard Marchal parle d’un CPL non maîtrisable : par rapport aux fréquences civiles et militaires. VOIR LES DOCUMENTS  8 – 3 – 4.

 

Le technicien a éludé notre remarque sur les harmoniques du CPL, étudiées par B. Marchal.

 

5/ Des études ont elles été menées concernant la compatibilité de ces fréquences avec les fréquences des appareils  médicaux (appareils de dialyse ; pacemakers ; respirateur ; appareil auditifs… ) 

R : les normes ont été fixées. Des interférences résulteraient d’une mauvaise fabrication de ces appareils médicaux , nous n’y sommes alors pour rien.
Nous avons protesté en évoquant le fait qu’on ne va pas vérifier avant l’installation d’un appareil médical si il est de bonne ou de mauvaise fabrication, et qu’il pourrait ainsi y avoir des accidents. Mais Erdf-Enedis se dédouanerait de ces accidents.

Voir DOCUMENT 8 : de nombreux cas avérés.

 

 

6/ A-t-on un retour d’expérience sur le fonctionnement des Linky proches d’autres sources de champs électromagnétiques (lignes H.T. ; terrain militaire ; aéroport…) ?

Pas de réponse
Dommage ! C’est pourtant déterminant  ! Risques de black out, dont on entend souvent parler depuis un certain temps.

 

7/ Quelle est la valeur limite d’émission de champ électromagnétique (en Vm) pour :

 

REPONSE :Les compteurs communicants ? 87 v/m – les concentrateurs : 87 v/m pour la partie électrique et 2W/kg pour la partie GSM

 

Normes très élevées par rapport aux autres pays : c’est la norme la plus élevée – et de très loin en Europe, et même en Amérique.  Nous ne sommes pas les mêmes humains ? Pas la même science ? ou autre considération ???

Les recommandations maximum sont généralement de 6 v/m ! (DOC. 6 et 7)

 

8/ Quel fut le protocole des tests de la récente étude de l’ANFR sur le Linky qui ont permis d’obtenir leurs résultats ?

PAS DE REPONSE :

 

Nous avons tout de même fait remarquer que ça ne ressemblait en rien aux conditions réelles d’utilisation.

 

9/ Quelles études ont été faites pour démontrer l’innocuité de ces appareils ? Par des organismes indépendants (CHU… Inserm?) ? A-t-on tenu compte des études étrangères, notamment américaines?

REPONSE : nous avons observé les normes établies. Donc, la réponse est NON ! (c’est une norme, décidée entre les industriels).
Voir  les nombreuses études – pièces jointes – et voir question 5 – (DOC. 11)

Nous avons fait référence à des études nombreuses, par des scientifiques reconnus, ainsi que des études internationales mettant en garde au sujet du prochain scandale sanitaire et du nombre de maladies dégénératives en croissance exponentielle. Et aussi du classement de ces ondes par l’OMS en catégorie potentiellement cancérigène   2B (ce qui implique que l’exposition à ces courants a le pouvoir (la potentialité) de causer le cancer., s’ajoutant aux différentes autres expositions, considérables et se potentialisant entre elles).

Le mécanisme de ces effets a été clairement exposé et démontré.

Ils alertent sur le fait que ce serait le même phénomène que l’amiante, le mercure, en bien pire.

Monsieur William DAB, Directeur Général de la Santé a dit dans une vidéo : La santé est une priorité, oui, mais PAS LA PREMIERE PRIORITE, SINON NOUS SERIONS UN PAYS EN DESHERANCE.

 

 

Au sujet du respect de l’environnement :

10/ Comment et où, sont retraités les anciens compteurs ?

REPONSE (En marge de la réunion qui a été écourtée) : Des centres de retraitements sont répartis dans chaque région, pour la Haute Normandie il s’agit d’un centre situé au Havre.-

 

Les coûts ont-ils été réellement évalués ?

Mais sont ils contrôlés ? Par qui et comment ? Sommes nous sûrs que les compteurs ne quitteront pas la France pour des pays aux normes environnementales moins drastiques ?

 

11/ Linky est donné pour être un compteur écologique, en quoi un compteur aussi peu durable (durée de vie 4 à 6 fois plus réduite que les anciens compteur) l’est il ?

PAS DE REPONSE
Coût prohibitif en période de crise alors que

1) les budgets sont tous en baisse et que la dette d’EDF s’envole, ainsi que celle du pays.

2) La durée de vie du linky est de 4 à 6 fois plus courte que celle des compteurs actuels.

 

 

12/ Combien (en pourcentage) d’économies d’énergie espère Enedis à la suite du déploiement de Linky ?

PAS DE REPONSE
Dans un article du Monde Economie du 1/12/15 M. Monloubou directeur d’ERDF devenu ENEDIS parle de 1 % d’économie est ce crédible, dans ces conditions d’installer Linky sachant que ça va vous coûter de l’argent et moins en faire rentrer… de plus 1 % d’économie représente très peu pour le consommateur….

Sur nos affirmations concernant les hausses de factures : cela a été nié ! voir donc le témoignage.

(DOC 10 et 1)

de plus, ce système est discriminatoire : seuls les ménages aisés pourront se permettre d’utiliser davantage d’énergie en choisissant une tranche supérieure (pour la voiture électrique par exemple)

les plus démunis ne pourront se le permettre !

les objectifs annoncés sont donc faussés : ce système permettra aux budgets les plus larges de consommer une masse d’énergie plus considérable (puisque ces budgets-là disposeront également de plus de matériels consommateurs d’énergie).

 

 

 

Questions diverses :

13/ Enedis prétend agir sous la contrainte de l’Europe, pourquoi certains pays européens refusent ils les compteurs communicants ?

REPONSE: non les pays ne le refusent pas ! l’Allemagne va le faire ! Concernant les autres pays : PAS DE REPONSE
Les PAYS-BAS le refusent sur le sujet de la VIE PRIVEE : pas de commentaire du spécialiste Pas de réponse non plus concernant-le refus de l’Autriche (qui a des normes très protectrices) ni celui de la Belgique. ARTICLE 8 de la constitution européenne. DOCUMENT 9 – DOCUMENT 13

 

14/ L’absence d’un compteur Linky dans une grappe peut elle empêcher toute la grappe de communiquer avec le concentrateur ?

PAS DE REPONSE

 

15/ Quelles données personnelles seront recueillies, et quelles sont les mesures prises pour qu’elles restent confidentielles ?

PAS DE REPONSE CLAIRE – La question gênante du Big Data n’a pas été niée.
Ne tient pas compte du fait que DEJA ERDF filiale de EDF vend nos données téléphoniques aux filiales Bleu Ciel (Même en liste rouge, ces  organismes nous appellent en permanence).

Monsieur MONLOUBOU a lui-même affirmé que le linky allait servir à développer le BIG DATA (et la SMART GRID – réseau de données) DES CET ETE ! Big data : signifie que les données globales de chaque individu sont exploitées à des fins diverses, notamment en termes de marchés. Enedis vient d’ailleurs de choisir SQLI pour sa transformation digitale. (Grid = grille )

 

16/ Connaissez vous le nom de l’entreprise installatrice des compteurs Linky en Haute Normandie ?

PAS DE REPONSE
 

 

17/ Les ministères, sites de l’armée, consulats, ambassades, commissariats seront ils pourvus de compteurs communicants ?

PAS DE REPONSE

 

18/ Comment se déroulera le nouveau mode de facturation en KVA (Le KVA sera-t-il moins coûteux que le Kw/h actuel?) ?

Dit que ce ne sera pas plus cher.
Voir les témoignages. DOCUMENT 10 – DOCUMENT 1.

 

PAR AILLEURS, le projet de mise sur le marché de l’électricité comme produit, soumis aux cours de la bourse détruit donc l’idée de SERVICE PUBLIC. Si ce n’est pas un SERVICE PUBLIC, pourquoi serait-ce de surcroît OBLIGATOIRE ?

On nous demande d’apporter la PREUVE à 100 % que ce produit est dangereux.

Ne pourrait-on avoir la preuve de son innocuité à 70 %, par exemple ? (or, potentiellement cancérigène, c’est plutôt cancérigène à 70 %).

OBJECTIF : Le technicien d’ERDF-Enedis nous explique que l’objectif est SOCIETAL : donc, à travers la livraison d’électricité, nos représentants élus seraient en train de changer de type de SOCIETE ???

CONCLUSION : Il est pour le moins surprenant qu’un « spécialiste » demande de lui fournir les questions à l’avance, limite presque toutes ses informations à ce que nous savions déjà, puis nie à plusieurs reprises les données que nous lui exposons. Cette technique de communication semble relever davantage des méthodes de vente que d’une attitude scientifique. Nous avons réuni ici une documentation qui peut paraître abondante mais est loin d’être exhaustive, afin de pouvoir travailler et échanger dans la clarté, la justesse et la cohérence des informations. S’il n’y avait confusion que sur un seul des points soulevés, ce serait déjà nuire à la clarté de compréhension du public et à ses intérêts, mais ici, la confusion porte sur presque l’ensemble des sujets abordés. Le public a besoin de garanties sur ces points. Il nous paraît donc important d’envisager une réunion publique d’information à Saint-Pierre, conférence, puis débat, en retenant que nous engageons également de probables retombées (selon les experts indépendants) sur nos enfants, plus fragiles. Elle pourrait avoir lieu en octobre prochain. Si les assurances et Erdf-Enedis refusent de couvrir les risques électromagnétiques de toutes sortes, alors les habitants ne risquent-ils pas de se retourner vers la mairie, propriétaire des compteurs ? Le droit à l’information n’est-il pas constitutionnel ?  Pourquoi Monsieur Monloubou aurait-il affirmé d’une part, qu’il allait « sortir l’artillerie lourde » et ailleurs qu’il « coopérait avec le public », si tout était aussi « minime » que le disait le « spécialiste » ?

Espérant que vous aurez à coeur de consulter cette documentation et de contribuer à la protection des habitants de votre commune en tant que leur représentant élu, nous vous remercions pour votre écoute et vous prions d’agréer, Monsieur le Maire, l’expression de nos salutations respectueuses.

Courrier et Compte-Rendu appuyés par 13 pièces jointes (non exhaustives) dont la liste figure ci-dessous, établis à toutes fins utiles et pour faire valoir ce que de droit. (47 pages au total).

Fait à Saint-Pierre-Lès-Elbeuf, le 7 juillet 2016

Le Collectif Stop-Linky 76-27,

LISTE DES PIECES JOINTES

1 – Le constructeur de Linky reconnaît que les ondes CPL diffusent dans tout le logement – données et témoignages (2 pages)

2 -L’émetteur Radio Linky (ERL) « optionnel » (2 pages)

3 – Le CPL « fiche technique » – preuve de l’émission des ondes radio et des brouillages des ondes. (2 p.)

4 – Harmoniques et leurs effets : étude scientifique (extrait) ( 1 page)

5 – Preuve que les données des différents appareils sont transmises en temps réel (1 page)

6 – Normes de protection au sujet des CEM (champs électro-magnétiques) (1 page)

7 – Normes de 1999 d’exposition aux CEM (1 page)

8 – La compatibilité Electromagnétique données techniques (par l’Opérateur Radio – Bernard Marchal  (5 pages)

9 – Refus des Pays-Bas pour « mise en cause de la vie privée » – article 8 de la Convention Européeenne des Droits de l’Homme (1 page)

10 – Témoignages au sujet de compteurs déjà posés (6 pages)

11 – COMPILATION D’ETUDES ET ALERTES D’ORGANISMES ET PROFESSIONNELS SUR LA SANTE (résumés) (6 pages)

 12 – Copie de deux pétitions en cours (3 pages)

13 – AUTRES REFERENCES ET BIBLIOGRAPHIES 

 

 

 

 

 

 

 

 

Sur Next-Up : Commune de Loubault : examen de l’arrêté pris par le Maire – et le RAPPORT DU CSTB – enfin – qui remet en cause les conclusions de l’Anses

 

http://www.next-up.org/France/Linky.php

 

http://www.next-up.org/pdf/Linky_Analyse_Synthese_Rapport_CSTB.pdf

Nous y reviendrons prochainement car il est urgent de fournir de réelles informations à ceux qui vont subir ces systèmes maléfiques !

LE GRAND MOTUS SUR LES COMPTEURS DE GAZ : GAZPAR et D’EAU, QUI EUX SONT A RADIO-FREQUENCES N’AUGURE RIEN DE BON ET L’INFORMATION Y EST ENCORE PLUS OCCULTEE !

Ajouter sans arrêt de nouvelles fréquences, de nouvelles ondes de plus en plus puissantes, annonce le SCANDALE SANITAIRE EN COURS ! alors que les études cliniques réalisées par les chercheurs indépendants sont constamment reléguées et niées par des instances privé-public.

INFORMEZ-VOUS ET INFORMEZ VOS FAMILLES ET AMIS !!!