La science doit-elle servir à asservir l’Homme ? Oui répondent les « ENTREPRENEURS » au pouvoir à Grenoble ou ailleurs …

« Science sans conscience
 n’est que ruine de l’âme « 
Images intégrées 1
Rabelais dans les
années 1500…

Humain cobaye, humain objet électronique, captif de la Machine, pris dans les mailles Iris, sujet (objet) d’études de laboratoire : savoir combien de temps il résiste aux pires poisons ?

Contre la ville-machine, restons libres et humains 1 PMO

Lire la suite « La science doit-elle servir à asservir l’Homme ? Oui répondent les « ENTREPRENEURS » au pouvoir à Grenoble ou ailleurs … »

Publicités

Pourquoi les compteurs Linky posent problème ? VIDEO : BFM TV

Linky, le nouveau compteur électrique dit « intelligent », doit remplacer ceux qui équipent les Français à leurs domiciles. 7 millions de compteurs ont déjà été remplacés gratuitement depuis fin 2015. Ils devraient permettre de connaître la consommation des clients en temps réel et permet aux agents de se soustraire à la mission du relevé à domicile. L’innovation semble donc intéressante pour les consommateurs. Mais l’accueil est mitigé et certains sont farouchement opposés à l’installation de ce compteur. Daniel Cabrère fait partie d’une association qui récolte des témoignages de personnes sensibles aux ondes qu’émettrait le compteur électrique mais aussi des cas d’incendies déclarés après l’installation. Enedis, la société qui gère le réseau d’électricité en France, défend coûte que coûte son produit.

Lire la suite « Pourquoi les compteurs Linky posent problème ? VIDEO : BFM TV »

Pacemakers. Risque accru de piratage pour 40 000 porteurs français

https://www.ouest-france.fr/sante/pacemakers-risque-accru-de-piratage-pour-40-000-porteurs-francais-5223080

Pacemakers. Risque accru de piratage pour 40 000 porteurs français

  • Le « réglage » nécessaire pour corriger ce fâcheux défaut n’implique donc pas de nouvelle opération.
    Le « réglage » nécessaire pour corriger ce fâcheux défaut n’implique donc pas de nouvelle opération. | AFP

Ouest-France avec agence

Une faille de sécurité a été découverte dans le logiciel de certains pacemakers conçus aux États-Unis. Des tests ont prouvé qu’il était possible de prendre le contrôle du pacemaker, notamment en modifiant le rythme cardiaque du porteur. Pour éviter tout risque, la principale autorité de santé américaine demande aux porteurs des modèles concernés de se rendre à l’hôpital, afin d’effectuer une mise à jour logicielle de leur appareil.

La Food and Drug Administration (FDA), l’agence fédérale américaine de surveillance des produits alimentaires et pharmaceutiques, a décidé de procéder fin août à un « rappel » un peu spécial. Une faille de sécurité a été découverte dans le logiciel de certains stimulateurs cardiaques développés par la société St Jude Medical, entraînant un risque accru de piratage.

Sur son site, l’agence demande aux porteurs de certains modèles de pacemakers de se rendre dans un centre hospitalier ou chez leur médecin, afin de faire procéder à une mise à jour de leur appareil.

40 000 patients concernés en France

Au total, neuf modèles de pacemakers comporteraient des failles. Il s’agit des références Accent SR RF™, Accent MRI™, Assurity™, Assurity MRI™, Accent DR RF™, Anthem RF™, Allure RF™, Allure Quadra RF™, Quadra Allure MP RF™. En France, plus de 40 000 personnes en seraient équipées, 500 000 aux États-Unis.

Selon l’enquête diligentée par la FDA, les faiblesses constatées permettraient « d’accéder à l’appareil en utilisant du matériel disponible dans le commerce. Cet accès permettrait de modifier les commandes du pacemaker, ce qui pourrait nuire au patient ». Aucun acte malveillant n’a cependant été rapporté jusqu’ici.

Modification du rythme cardiaque du patient

Ce sont des scientifiques de l’université de Louvain (Belgique) qui sont parvenus à pirater les pacemakers. « Nous avons démontré qu’à l’aide d’une antenne artisanale et d’un ordinateur, un pirate pouvait aisément piloter le pacemaker, ce qui est, bien évidemment, dangereux », explique le cardiologue belge Rik Willems. Le patient risque, en effet, une modification du rythme régulé par le stimulateur, ou le vidage anticipé de la batterie de l’appareil.

Selon la FDA, il est inutile de procéder « à un remplacement total des produits ». Le « réglage » nécessaire pour corriger ce fâcheux défaut n’implique donc pas de nouvelle opération. La mise à jour se fait en quelques minutes à l’hôpital.

Vidéo : témoignages de communes de Normandie qui veulent garder leurs compteurs actuels

Voici une chouette video (27 mn.) de témoignages de communes de
Normandie qui ne veulent pas de ces compteurs :

https://videos2.next-up.org/LTN_07_10_2017.html

Les personnes d’Enedis et EDF ont besoin d’être rassurées sur la qualité de leur travail, la stabilité de leur emploi, l’approbation de leur hiérarchie ;

Les décideurs ont besoin d’être rassurés sur une organisation acceptée par la population, une gestion saine, et de bonnes relations avec les entreprises partenaires ;

Les citoyens ont besoin d’être rassurés sur la sécurité des nouvelles technologies dans leur foyer, la protection de leur vie, celle de leurs enfants, et la protection de leur habitat et de leur environnement.

Et vous ?

VIDEO – Compte-rendu de la rencontre Stop Linky 76-27 avec le maire de St-Pierre-Lès-Elbeuf et 3 élus le mercredi 04 octobre 2017 et notre réponse puisqu’il n’y avait pas de débat.

 

Ci-dessous,

1 -compte-rendu de la rencontre,

2 – Contestation de notre information aux habitants

3 – Article du Monde « Pour l’économie française, l’opération Linky s’annonce perdante »

 4 – Le débat est ailleurs : Radio Transparence : Maud Bigand analyse les causes de l’accélération d’Enedis pour l’installation des Linky

 

Monsieur le Maire nous avait invité à une réunion pour nous faire part de la réponse prise « à l’unanimité » par une « commission générale » et dans la suite de la VIDEO DE CETTE REUNION, il dit que la décision a été prise en Conseil Municipal : nous n’avons pas pu connaître la date de ce Conseil Municipal.

Il nous a dit qu’ils avaient fait leurs propres recherches en réponse à nos nombreux documents et pour cela il cite la liste des organismes consultés : Lire la suite « VIDEO – Compte-rendu de la rencontre Stop Linky 76-27 avec le maire de St-Pierre-Lès-Elbeuf et 3 élus le mercredi 04 octobre 2017 et notre réponse puisqu’il n’y avait pas de débat. »

VIDEO émouvante – Conseil Municipal du 26 septembre 2017 – Rassemblement anti-compteurs radiatifs : le harcèlement, ça suffit !!!

Conseil Municipal de Saint-Pierre-Lès-Elbeuf – 26 septembre 2017

Notre Collectif Stop Linky 76-27, Adhérent à l’Association Robin des Toits, vient d’être « convié » à une réunion avec le Maire et 3 Conseillers municipaux le Mercredi 4 octobre, 17 heures, pour « nous faire part de leur décision prise au sujet de l’installation des compteurs Linky ».

Nous vous appelons donc à un rassemblement MASSIF ET SIGNIFICATIF DEVANT LA MAIRIE de St-Pierre-Lès-Elbeuf – A 17 HEURES – le 4 octobre – afin de démontrer aux personnes qui décident en notre nom, que nous sommes bien des Citoyens à part entière et non juste une entité ignorante et incapable dont on collecte les impôts (la dîme du Seigneur ?).

Voici dans cette vidéo, un témoignage émouvant, faisant appel au coeur et à la CONSCIENCE (1) des élus présents au Conseil Municipal. Ce témoignage fait état des effets de l’accumulation des ondes qui réduit l’oxygénation du cerveau en s’ajoutant aux pollutions déjà envahissantes, notamment par les métaux lourds.

(1) C’est clair que cela ne fait pas partie du fonctionnement d’Enedis – et pour les élus ?

Pas plus de réponses à nos questions lors des échanges de mails :

  • des accords ont-ils été déjà engagés avec Enedis ou la Métropole – ou encore Orange, qui s’occupe de la partie internet des Compteurs Communicants ? Quels documents ont-ils été signés concernant ces Compteurs, sans information des Citoyens ?
  • Quel est l’Ordre du Jour de cette réunion ?

Nous avons fourni un travail assidu et approfondi depuis un an et demi pour réunir une documentation volumineuse apportant contradiction point par point aux affirmations d’Enedis qui ne cherche qu’à semer la confusion dans les esprits, se mettant ainsi en position de « faire la Loi » à nos dépens – sont-ils législateurs ?

Nous répétons encore une fois que nous sommes pris en otage par une Société Anonyme (Enedis) : Nous avons démontré avec preuves et sources que notre VIE PRIVEE et LA SANTE de tous sont gravement menacées par cette Société qui fonctionne au « rouleau-compresseur » (dixit le Directeur d’Enedis) ! Notre Territoire semble être convoité, afin d’y collecter nos données de vie privée et de les commercialiser. Propriétaire des compteurs et réseaux, la commune serait donc privée de ses droits de PROPRIETE et se verrait imposer des produits fragiles, non garantis, non assurés, ET TOXIQUES, dans le seul intérêt de quelques actionnaires. Manipulation des esprits !

Nous avons donc rendez-vous avec la Mairie de Saint-Pierre-Lès-Elbeuf le 04 octobre 2017 – 17 h pour connaître les décisions prises peut-être malgré les 560 signatures de pétition refusant cette pollution supplémentaire.

Une décision semble avoir été prise en « commissions » auxquelles nous n’avons pas été conviés. A savoir que même si les citoyens ont le « libre choix » de refuser ces compteurs, le courant CPL 95 KHz (ou plus) passera dans leur habitation si d’autres sont connectés au concentrateur de quartier.Sans compter les antennes qui vont se multiplier, plus celles pour les Compteurs d’eau et de gaz, partout dans la ville. Ces installations NE SONT PAS SECURITAIRES !

Il est PROUVE que ces ondes « évolutives » réduisent L’OXYGENATION DU CERVEAU !!! (!!Attention à l’autisme en progression fulgurante chez les enfants). Les citoyens n’ont pas à être constamment évincés de leurs Droits Fondamentaux (Code Civil – Déclaration Universelle des Droits de l’Homme art 12 – Art 8 de la Convention Européenne des Droits de l’Homme).

Les citoyens sont soi-disant représentés : leurs INTERETS doivent donc être représentés par ceux chargés de cette mission ; or,  les citoyens sont systématiquement exclus des décisions les concernant et concernant LEUR TERRITOIRE.

Si Enedis veut envahir notre territoire, n’est-ce pas à nos représentants de coopérer AVEC NOUS, plutôt que CONTRE NOUS ? Plus de 400 communes ont eu le courage de refuser cette intrusion en contradiction avec DIX LOIS, et près de chez nous : Saint-Etienne-du-Rouvray – Tourville-La-Rivière et Oissel défendent effectivement LEURS CITOYENS en refusant fermement ces compteurs ! Un appel à la CONSCIENCE a été lancé avec COEUR ce soir, cette valeur va-t-elle enfin prendre le pas sur d’autres intérêts plus que douteux ??? RASSEMBLONS-NOUS A NOUVEAU ET EN NOMBRE LORS DE CET ENTRETIEN DU MERCREDI 4 OCTOBRE A 17 HEURES – MAIRIE DE SAINT-PIERRE-LES-ELBEUF.

VOIR AUSSI L’ARTICLE INCONTOURNABLE DU PROFESSEUR OLIVIER CACHARD SUR LE DEPLOIEMENT DU LINKY CONTRAIRE AU DROIT.

POUR EN SAVOIR PLUS : https://www.facebook.com/StopLinky276/

 

Altération du métabolisme du calcium = altération de l’oxygénation du cerveau = l’humain électromagnétique en train d’être bêtifié

2017-09-25-057-scl-cpl_linky_pollutionhabitation

Des explications techniques éclairantes – des témoignages sur les effets ressentis par les victimes de cette pollution invisible mais insidieuse.

Le Directeur de Linky de Rouen a déclaré dans une vidéo que le nombre d’électrosensibles était d’environ 2 % de la population : ce qui, pour 70 millions d’habitants, fait 1 400 000 personnes, conscientes de cet effet sur elles-mêmes.

LA COURBE DU NOMBRE D’ELECTROSENSIBLES EST EN HAUSSE VERTIGINEUSE, DANS L’INDIFFERENCE GENERALISEE DES DECIDEURS LOCAUX OU NATIONAUX.

Des techniques de « communication » qui mettent à mal le langage, afin de tromper le « consommateur » que nous sommes devenu, consommateur forcé, et aveuglé par une publicité envahissante et des accords pris en catimini avec les Autorités.

Prochainement, un article sur la DECISION DU MAIRE DE SAINT-ETIENNE-DU-ROUVRAY DE MAINTENIR SON ARRETE – EN DEPIT DES PRESSIONS DU PREFET – IL INTERDIT DONC LE DEPLOIEMENT DU LINKY SUR SON TERRITOIRE !

Le Territoire d’une commune appartient à ceux qui paient des impôts dans cette commune : NOUS SOMMES PRIVES DE NOS DROITS LES PLUS ELEMENTAIRES : Code civil : droit à la vie privée – Constitution Européenne : art 8 – Déclaration Universelle des Droits de l’Homme : art 12.