180 scientifiques et médecins lancent une alerte planétaire sur la 5G

Lire la suite « 180 scientifiques et médecins lancent une alerte planétaire sur la 5G »

SANTE : Robot pour les pauvres, contact humain pour les riches

http://www.slate.fr/story/176253/robot-medecin-deshumanisation-inegalites-ecran-pauvres

Titiou Lecoq — mis à jour le 26 avril 2019 à 12h12

Il faut s’interroger sur la nature d’un monde où c’est un écran qui annonce à un malade qu’il va mourir.

robots pour les pauvres humains pour les riches alessio-ferretti-747215-unsplash

Partager sur Whatsapp

C’est l’histoire d’un vieux monsieur de 78 ans qui est à l’hôpital aux États-Unis.

Il a un problème pulmonaire, il sait que ça ne va pas fort. Le matin, il a vu un médecin qui lui a dit que le pronostic n’était pas bon. Là, il est avec sa petite-fille et un autre médecin vient lui parler. Scène classique à un détail près: le médecin n’est pas physiquement là. Il lui parle via un écran porté par un robot. Et le médecin-écran-robot lui annonce qu’il ne lui reste plus que quelques heures à vivre. Le patient ne comprend pas bien, il n’est pas sûr d’avoir entendu et c’est sa petite-fille qui doit lui répéter ce que la transmission vidéo vient de lui dire.

La scène a eu lieu en mars dernier. La petite-fille, sous le choc, en a filmé une partie et a lancé un appel sur Facebook pour dénoncer cette pratique.

robot médecin 53423804_2798396766885258_1763934362568491008_n

 

Il y aurait beaucoup à dire sur l’emploi de ces technologies dans le domaine médical. Il y a d’énormes avancées incontestables. Il ne s’agit pas de jeter à la poubelle toutes les innovations mais de se rappeler qu’il ne s’agit que d’outils et que c’est nous qui décidons de la société dans laquelle nous souhaitons vivre, ce que nous voulons ou pas déléguer à des machines. La pente devient dangereuse quand ces outils servent à pallier un manque de moyens financiers et humains.

 

En France, vingt-cinq services d’urgence de l’AP-HP sont actuellement en grève illimitée. Un gouvernement pourrait facilement faire le calcul que mettre des robots permettra de faire des économies et d’améliorer le rendement. Ce n’est évidemment pas ce que demandent les personnels soignants, qui veulent les moyens de faire correctement leur travail par eux-mêmes. Il s’agit fondamentalement d’un choix de société. Il faut s’interroger sur la nature d’un monde où c’est un écran qui annonce à un malade qu’il va mourir. Quel degré de déshumanisation sommes-nous prêts à accepter au nom de restrictions budgétaires?

À LIRE AUSSI Les sept métiers que les robots intelligents vont nous prendre en premier

 

L’écran pour seul horizon

Dans le New York Times, Nellie Bowles, journaliste tech, part de l’histoire de ce monsieur et va plus loin, mettant en lumière une forme d’inégalité inédite. Au début, les outils numériques étaient un signe de richesse. Dans les années 1980, posséder un ordinateur chez soi était un marqueur d’une certaine classe sociale. Être connecté également. À l’époque des bipeurs (les pageurs), on montrait qu’on était indispensable, qu’on était demandé, donc qu’on avait une valeur particulière. Et puis, les choses se sont inversées. Maintenant, être puissant c’est pouvoir ignorer les coups de téléphone, ne pas répondre immédiatement à un mail. C’est se déconnecter.

Le numérique qui était un truc de riche devient un truc de pauvre. Pas assez de moyens dans une école? Il n’y a qu’à y mettre des écrans. Pas assez de moyens dans un hosto?

Hop, un médecin-écran. On va pouvoir automatiser les maisons de retraite avec des robots, ça coûtera moins cher. À l’inverse, dans une maison de retraite de luxe, on aura toujours une foule d’êtres humains pour s’occuper des pensionnaires. Idem dans un hôpital privé, on aura un médecin en chair et en os pour nous informer. Et de plus en plus d’écoles privées se targuent déjà d’être sans écran.

On va donc aboutir à une situation que Nellie Bowles qualifie de «luxurification de l’engagement humain». Un contact humain devient un luxe. La texture même de la vie va devenir profondément différente selon si vous êtes riche ou pauvre, selon que vous la vivrez IRL ou via des écrans. Les pauvres seront entourés de robots et d’écrans, que ce soit au début de leur vie ou à la fin, alors que les riches pourront se payer des contacts humains. D’ailleurs, les pauvres pendant leur vie active obéiront à des machines comme c’est déjà le cas des micro-travailleurs. L’horizon de leur expérience sera celle de l’écran.

À LIRE AUSSI Inscrire dans le Code du travail le digital labor

L’humanité deviendra alors une richesse, au sens financier. On pourra quantifier combien vaut un contact humain versus un contact avec un écran. Nous avons déjà un rapport comptable à la nature que l’on perçoit comme une valeur extérieure à nous, une ressource, quelque chose de quantifiable. Même quand il s’agit de la préserver, c’est dans un but utilitariste, parce qu’elle nous apporte des bienfaits. De plus en plus, il semblerait qu’on va réussir à faire de même avec ce qui fait ce que nous sommes: l’humanité. L’humanité deviendra un bien quantifiable que seules certaines personnes pourront se payer.

VOIR AUSSI : stoplinky76320.wordpress.com/2019/04/30/robots-disparition-de-lemploi-humain-et-le-projet-societal-que-representent-les-compteurs-intelligents-precurseurs-de-la-puce-rfid/

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Lire la suite « SANTE : Robot pour les pauvres, contact humain pour les riches »

Analyse par une experte juridique US du dépt des transports, de l’Agenda 21, développement durable et les Smart Cities (dont les smart-linkies) VIDEO sous-titrée

Sous couvert d’ « ECOLOGIE » que peut-on comprendre des intentions de « dématérialisation » de l’Humain, d’ « Augmentation de l’Humain », avec des grilles, des réseaux, des antennes nous  assujetissant de plus en plus, à grands pas vers la terrible 5 G ?

Il s’oppose aux techniciens qui viennent pour la 3e fois poser les compteurs Linky et fait un AVC

https://www.nicematin.com/vie-locale/il-soppose-aux-techniciens-qui-viennent-pour-la-3e-fois-poser-les-compteurs-linky-et-fait-un-avc-303506?t=Zjg4MTdhYjQ0YTk5NTFkMjU3NTFhNGM0NGEzMjJiMDhfMTU1MTc3MTg5MjM1N18zMDM1MDY%3D&tp=viewpay

Les habitants de la résidence Saint-Roch de Vence s’étaient déjà opposés à ces compteurs électriques.

« C’est la troisième fois qu’ils viennent. Cette fois encore, les employés d’OK Service ne voulaient pas partir sans avoir posé des compteurs Linky dans notre résidence, alors que plusieurs d’entre nous leur répétaient à nouveau que nous n’en voulons pas. Mais cette fois, un résident a fait un AVC « , déplore Brigitte Huré, habitante de la résidence Saint-Roch à l’Ara à Vence.

Nicolas, un autre occupant, confirme : « A notre connaissance, un seul habitant de la résidence a dit oui par oral, mais pas par écrit. La plupart d’entre nous ont même refusé par lettre recommandée. A chaque fois qu’ils viennent, on leur dit qu’on n’en veut pas. La première fois, je pense qu’ils faisaient une reconnaissance. Je leur ai demandé ce qu’ils venaient faire, ils sont aussitôt repartis. La deuxième, ils étaient revenus avec des Linky. Je leur ai dit non. Ils ont fini par repartir. Cette fois, j’ai discuté dix minutes avec l’installateur. Je lui ai aussi dit qu’ils n’avaient pas à se garer sur une place résident. Régis, un autre habitant de la résidence, est arrivé. Sa porte d’entrée est juste à côté de l’armoire à compteurs. Il a parlé avec lui. A un moment, l’employé d’OK Service lui a dit ‘‘Monsieur, je n’aime pas votre ton’’. Régis est rentré chez lui. Mais quelques minutes après, son épouse est venue me chercher en me disant qu’il faisait un accident vasculaire cérébral ».

 » Il est DRH dans une grande société. Je ne l’ai jamais entendu dire un mot plus haut que l’autre, s’étonne Brigitte Huré. Quand je suis arrivée, les pompiers étaient là, mais l’installateur était resté devant la porte, avec son compteur ! Il a fini par repartir ».

Un arrêt municipal suspendu par le préfet

« Ils vont certainement revenir. Mais il y a toujours au moins un occupant dans la résidence et dès que quelqu’un arrive ici, on l’entend. »

Lire la suite « Il s’oppose aux techniciens qui viennent pour la 3e fois poser les compteurs Linky et fait un AVC »

ANSES FIABLE ? Round-up, Linky, même combat ?

https://www.20minutes.fr/justice/2423675-20190115-videolyon-justice-annule-autorisation-mise-marche-round-up-pro-360

La décision de l’ANSES, autorisant la mise sur le marché de cet herbicide à base de glyphosate commercialisé par Monsanto, vient d’être annulée par le tribunal administratif de Lyon…La justice fait valoir le « principe de précaution

Un produit potentiellement cancérigène, estime le tribunal

Pour justifier sa décision, le tribunal met en avant la dangerosité potentielle du produit pour l’homme. Même si l’Union européenne autorise le glyphosate, « le tribunal a estimé que les études scientifiques et les expériences animales montraient que le Roundup Pro 360 est un produit potentiellement cancérigène pour l’homme », indique la juridiction lyonnaise.

MAIRIES : Cahiers de doléances

De la part de l’Association : PRIARTEM

[ACTION !] Chers adhérents, Chers sympathisants,

L’Association des maires ruraux de France a invité ses adhérents à ouvrir des cahiers de doléances en mairie durant deux samedis, le 8 et le 15 décembre. Restée discrète la semaine dernière – au point où nous avons dû être informés par l’un de nos adhérents, cette semaine, pour la connaître – cette invitation commence aujourd’hui à être plus visible. Nous devons nous en saisir, demander à tous nos maires, y compris ceux qui ne sont pas adhérents de cette association, d’ouvrir leur mairie samedi afin d’y porter nos revendications de respect de nos libertés individuelles, de respect des principes démocratiques, de respect de la parole citoyenne et de d’exigence de justice dans les dossiers qui nous intéressent.

 

Lire la suite « MAIRIES : Cahiers de doléances »

Revue de la semaine : 5G, expériences sur les Humains, voiture électrique, service public ?, procédures juridiques, élus, etc, etc

Par Stop Linky FRANCE

VENDREDI 30 NOVEMBRE 2018         LES NEWS LINKY DE LA SEMAINE ÉCOULÉE

 Stop linky Infos libres 47

 

BIG DATA ET DONNÉES PERSONNELLES

 

Karambolage: Bibendum / La Schufa

Arte Émission Karambolage du 18 novembre 2018 (durée: 12 min) En milieu d’émission à 4:45, « quand Prune Antoine s’est installée à Berlin, elle a fait la connaissance d’une institution qui l’a beaucoup choquée : la Schufa »  Je vous laisse découvrir. https://www.arte.tv/fr/videos/078724-036-A/karambolage/

Lire la suite « Revue de la semaine : 5G, expériences sur les Humains, voiture électrique, service public ?, procédures juridiques, élus, etc, etc »