CPL : l’Anses (et enedis) contredits par le CSTB : Next-Up fait la lumière

« On ne comprend pas » est l’expression la plus entendue et la réponse est « C’est étudié pour » ! De la part d’une industrie privée qui se dit « service public », qui affirme à qui veut l’entendre que les compteurs leur appartiennent, et qui, ne pouvant dire que c’est « obligatoire » disent que c’est « indispensable » !

Des organismes officiels composés d’experts issus de l’industrie nous jurent que les expositions sont « très faibles » et les dangers « peu probables » ! Nous voilà renseignés : ils appellent cela de la « pédagogie » car la population n’est pas considérée apte à comprendre des interactions compliquées, pourtant très bien démontrées depuis des décennies par des scientifiques indépendants, EUX !

Une ministre du ministre de l’écologie et de l’économie verte, a d’ailleurs répondu à un Député qui manifestait sa désapprobation des conduites d’enedis et de leurs « partenaires » : exactement les mêmes paroles qu’ENEDIS a fait transmettre à tous les échelons : des petits ingénieurs enedis, aux élus, etc – et encore, elle ânonnait péniblement en lisant son texte auquel elle semblait ne rien comprendre ; il était manifeste qu’elle se débarrassait bien sagement de sa corvée, comme le font certains écoliers.

Ils sont censés faire une « déclaration de conflit d’intérêts » comme si je disais, moi, « je suis diplômé de Polytechnique » et vous demande de me croire sur parole !

DE NEXT-UP

L’ANSES comme toujours, comme toujours, comme toujours ne cesse d’enfumer et ne prend pas en compte la réalité du système connecté Linky comme le rapport du CSTB qu’elle a pourtant commandé qui précise :

Lire la suite « CPL : l’Anses (et enedis) contredits par le CSTB : Next-Up fait la lumière »

DOSSIER : Enquête sur les « circuits bouchons » : lien avec les incendies et autres dysfonctionnements ! et analyses diverses, dont celle du CSTB – de quoi tout faire sauter ????!!!!!

Important pour comprendre comment l’insécurité due à ce dispositif est pratiquement sciemment mise en place. Article long mais « éclairant ».
http://www.next-up.org/…/EDF_Filtre_Bouchon_Poste_Transform…
Concernant les filtres ou circuits bouchons un reportage a été réalisé en UHD, il y a eu d’ailleurs des accroches verbales lors des prises de vues avec les gestionnaires du poste de transformation et de la centrale qui se situait dans le Royan en contre-bas dans un vallon, donc il était possible de réaliser des prises de vues plongeantes sur toutes les installations !
Les gendarmes ont même été appelés par les employés, … ils sont venus à notre rencontre, nous ont regardé filmer avec le matériel et ils n’ont pas dit un seul mot !
Ceci dit il y avait dans cet important poste de transformation 2 circuits bouchons bien visibles de tailles inusitées.

http://www.next-up.org/…/EDF_Filtre_Bouchon_Poste_Transform…

 

Le paradoxe scandaleux dans cette affaire est qu’avant il était strictement interdit de polluer le courant électrique, vous étiez même poursuivis et par prudence EDF avait installé dans les postes de transformations des circuits bouchons justement pour protéger de toute pollution (harmoniques et interharmoniques le courant électrique) et maintenant c’est exactement l’inverse, c’est eux qui polluent le courant électrique et donc réduisent la valeur efficace du courant en joule, ce qui engendre pour les particuliers une surconsommation énergétique à équivalence, donc une surfacturation, un comble !!!!!!!!

 

« Oui je confirme ce qui vient d’être écrit, ayant travaillé à EDF (plus précisément RTE) comme ingénieur expert du fonctionnement des systèmes électriques pendant 30 ans.
On peut même ajouter, qu’avec l’essor de l’éolien industriel, ces moyens de production sont soumis, avant raccordement , à un cahier des charges technique très simplifié, en comparaison des exigences envers les groupes thermiques ou hydrauliques. De ce fait, l‘électricité produite par ces aérogénérateurs est particulièrement sale, car mal filtrée, générant beaucoup d’harmoniques, d’états transitoires et de fluctuations perturbatrices. Et pour couronner le tout, ils ne participent à aucun service Système, comme le réglage de la fréquence ou de la tension. »

Lire la suite « DOSSIER : Enquête sur les « circuits bouchons » : lien avec les incendies et autres dysfonctionnements ! et analyses diverses, dont celle du CSTB – de quoi tout faire sauter ????!!!!! »

DOSSIER sur les incendies des Linky (et autres « compteurs » radiatifs) – ARCEP : atteinte à la vie des porteurs d’implants médicaux (en 12 points)

Une « culture du secret » (clauses de confidentialité, etc), le flou entre les multitudes de données de quelque nature qu’elles soient, législatives comprises, la prise en compte d’un ou deux facteurs et l’ignorance totale ou la négligence des myriades de paramètres impliqués, la confidence d’une commerciale d’Enedis est révélatrice à ce sujet : « Les pannes liées à certains appareils étaient dues au fait que certains (?) fabricants chevauchaient « notre » bande de fréquences ». A savoir que le commercial longuement rencontré le 22 juin 2016 (voir compte-rendu), n’a rien pu nous dire des « harmoniques », ni de la « compatibilité électromagnétique », ni du boitier ERL, ni de la fréquence des trames, ni à partir de combien de Linky refusés dans la grappe, cela déréglait le fonctionnement de cette grappe.

1-L’EFFET JOULE DU AU CPL est l’un des facteurs qui contribuent à rendre l’installation plus fragile.

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00983504

Sauvegardé ici : http://www.santepublique-editions.fr/objects/HAL-archives-ouvertes-tel-00983504-Amilcar-Mescco-these-3-decembre-2013-Telecom-Bretagne.pdf

Lire la suite « DOSSIER sur les incendies des Linky (et autres « compteurs » radiatifs) – ARCEP : atteinte à la vie des porteurs d’implants médicaux (en 12 points) »