ALERTE POSE SAUVAGE !

ALERTE POSE SAUVAGE !

LA SOCIETE ENEDIS A ENCORE FRAPPE !!! AINSI QUE LA SOCIETE « RELEVE SERVICE PLUS » (aussi appelée : ELEC SERVICE PLUS : puisque les releveurs seront mis au chômage).*

55 rue alphonse pluchet   92220 BAGNEUX     01 49 65 60 80

Directeur : Philppe AMRAM

Une dame de Saint-Pierre avait envoyé son courrier de refus, puis s’est bien fait confirmer au téléphone que le linky ne serait pas posé chez elle !

 Ils ont profité de son hospitalisation pour arracher son panneau sur SON coffret, puis poser un linky après avoir guetté son absence !

 Elle est furieuse et outrée !

LA SOCIETE RELEVE SERVICE PLUS DOIT LUI REMETTRE SON COMPTEUR AU PLUS VITE !

L’ancien Directeur de Relève Service Plus, Monsieur Julien Rittener, nous avait affirmé que son équipe était courtoise ! Le changement de Directeur tiendrait-il à ce problème de « courtoisie » et l’usage de méthodes agressives et contraires à la Démocratie et à la LOI ?

 

 Par ailleurs, il s’agit d’une habitation ancienne, or, ce type d’habitation doit faire l’objet de la plus grande prudence en raison des très grands risques d’incendie sur des circuits réalisés en vieux conducteurs en fil coton ; la vétusté est signalée par l’ONSE come la cause principale des incendies d’origine électrique.

 LA POSE FORCEE CONSTITUE UNE INFRACTION !

 

NOUS DEMANDONS LA REPOSE DE SON ANCIEN COMPTEUR AU PLUS VITE, CAR VOUS N’AVIEZ PAS SON CONSENTEMENT : OR, CELUI-CI EST NECESSAIRE, LA DISTRIBUTION D’ELECTRICITE NE DEVANT PAS ETRE DISCRIMINATOIRE (DANS LES TEXTES).

Autre infraction : non respect du Règlement Sanitaire Départemental (Préfectoral, donc) : normes incendie : NF C 14 100 et NF C 15 100.

 

*GROUPE : KeesMel : 17 millions d’euros

ESP est membre fondateur du réseau RENOVACTIF, association d’entreprises engagées dans la rénovation énergétique.
www.renovactif.com

– ESP est membre de l’organisation professionnelle CSEEE.

 

 

Scandale ! Promotelec (dont fait partie Enedis) censure sa propre alerte aux incendies -Linky !

                           Communiqué de Stéphane Lhomme – le 28 mai 2018

                                     Cette censure est véritablement criminelle car elle aggrave le
risque d’incendie mortel après l’installation du compteur Linky

    Cette phrase cruciale a été censurée le 25 mai, effacée de la page de Promotelec consacrée au Linky

Lire la suite « Scandale ! Promotelec (dont fait partie Enedis) censure sa propre alerte aux incendies -Linky ! »

Pourquoi des pathologies avérées par les scientifiques sont-elles constamment niées et qualifiées de « psychologiques »

 http://www.robindestoits.org/5-Conflits-d-interet_r94.html

Un dossier très complet de l‘ASSOCIATION ROBIN DES TOITS comprenant :

-les aspects scientifiques : 16 articles

-La presse et la TV : 65 articles (dont conflits d’intérêts à l’OMS et l’action des Lobbies)

-Les experts en innocuité : collusion entre nucléaire, amiante, pesticides, champs électromagnétiques, etc : 16 articles

« Ce n’est pas prouvé » ou bien « Tout est déjà pollué », ou encore « c’est minime », telle est la « formule-type » utilisée par ceux qui sont déjà résignés, ou par les « pro-sacro-saint-progrès ». Ils pensent qu’une pollution (comme par exemple le C02), est différente d’une Lire la suite « Pourquoi des pathologies avérées par les scientifiques sont-elles constamment niées et qualifiées de « psychologiques » »

Enquête indépendante d’un ‘mal mystérieux’ survenu au Collège Marc Seignobos à Chabeuil – Juin/Juillet 2006 Analyse et enquête de l’association Next-Up

 Source : http://www.next-up.org/divers/images_x44.php

PLUS 30 articles ci-dessous pour ceux qui seraient encore « sceptiques »………

Le 31 mai 2006, peu après 10h, plus d’une cinquantaine des 760 élèves du collège Marc Seignobos à Chabeuil (France) a subi des malaises et des évanouissements, dont 17 ont été hospitalisés.

Après le déclenchement du plan rouge, les médecins urgentistes avec l’appui du Samu et de 85 pompiers présents sur les lieux ne s’expliquent pas cet incident sanitaire majeur.

Les analyses de l’air et de l’eau, ainsi que les analyses de sang et d’urine se sont révélées négatives.

Dans un communiqué officiel du 1 er juin 2006, la DASS stipulait :
“L’enquête exploratoire auprès des 4 premiers cas n’a pas permis de retenir une cause particulière.
[Les autres cas] après examen clinique, ont été considérés comme très probablement d’origine psychologique (…).”

Une enquête indépendante réalisée sur place a constaté que le collège était en cours de “bunkerisation” au moyen de grilles métalliques pour lutter contre le vandalisme et que le collège était exactement situé dans l’axe principal du faisceau, non pas d’une, mais de deux antennes relais, pour lesquelles les autorisations techniques et sanitaires n’ont toujours pas encore été communiquées par les autorités.

De plus, l’enquête épidémiologique préparatoire sur un échantillon aléatoire de victimes a révélé qu’elles sont toutes domiciliées à proximité d’une ligne à Très Haute Tension (THT) de 400 000 volts ou d’un poste de transformation électrique moyenne/basse tension.

“Ces collégiens, exposés à domicile aux basses fréquences de l’électricité, ont développé à leur insu une électro-hypersensibilité (EHS) latente qui s’est révélée le jour où leur collège a été transformé en ‘cage de Faraday inversée’ par une conjonction d’éléments.”

La conjonction des basses fréquences (50 hertz) et des micro-ondes de la téléphonie mobile ont généré un nouveau phénomène appelé VASEM ( Variations Spatiales Electro Magnétiques).

Le Dossier de l’enquête in situ du Collège Marc Seignobos de Chabeuil France.

Explications concernant la VASEM (VAriation Spatiale ElectroMagnétique) –

Le rapport préliminaire de Next-up organisation sur cet événement est achevé, mais sa publication est subordonnée aux communications des autorisations administratives techniques et sanitaires, qui font malheureusement toujours défaut à ce jour.
L’incident du collège de Chabeuil de par son ampleur est une expérience grandeur nature qui appelle de nombreux développements d’études épidémiologiques.

—Lire également : Lettre du Criirem au Minsitre de la Santé au sujet des CEM des antennes-relais exposant les enfants d’un collège de Chabeuil – 23/06/2006

—PJ :
– « Drôme de Drame », article du Canard Enchaîné du 05/07/2006

Lire la suite « Enquête indépendante d’un ‘mal mystérieux’ survenu au Collège Marc Seignobos à Chabeuil – Juin/Juillet 2006 Analyse et enquête de l’association Next-Up »

Linky (et autres « communicants ») et les stimulateurs cardiaques

Un document de Célia-Violaine Bouchard

Ancienne professeure de sciences biologiques et physiques, fait le point sur l’interaction entre SmartMeters (compteurs « intelligents ») et pace makers. Tout le texte en PDF ci-dessous mais voici sa conclusion :
Sensibilités des pacemakers aux champs et ondes radio-électriques
Les stimulateurs cardiaques implantés de première génération dits ‘’asservis’’ ne sont pas ou peu sensibles aux champs électromagnétiques car ils possédaient un programme interne autonome qui stimulait le cœur en fonction de la demande organique.
Lire la suite « Linky (et autres « communicants ») et les stimulateurs cardiaques »