CPL : l’Anses (et enedis) contredits par le CSTB : Next-Up fait la lumière

« On ne comprend pas » est l’expression la plus entendue et la réponse est « C’est étudié pour » ! De la part d’une industrie privée qui se dit « service public », qui affirme à qui veut l’entendre que les compteurs leur appartiennent, et qui, ne pouvant dire que c’est « obligatoire » disent que c’est « indispensable » !

Des organismes officiels composés d’experts issus de l’industrie nous jurent que les expositions sont « très faibles » et les dangers « peu probables » ! Nous voilà renseignés : ils appellent cela de la « pédagogie » car la population n’est pas considérée apte à comprendre des interactions compliquées, pourtant très bien démontrées depuis des décennies par des scientifiques indépendants, EUX !

Une ministre du ministre de l’écologie et de l’économie verte, a d’ailleurs répondu à un Député qui manifestait sa désapprobation des conduites d’enedis et de leurs « partenaires » : exactement les mêmes paroles qu’ENEDIS a fait transmettre à tous les échelons : des petits ingénieurs enedis, aux élus, etc – et encore, elle ânonnait péniblement en lisant son texte auquel elle semblait ne rien comprendre ; il était manifeste qu’elle se débarrassait bien sagement de sa corvée, comme le font certains écoliers.

Ils sont censés faire une « déclaration de conflit d’intérêts » comme si je disais, moi, « je suis diplômé de Polytechnique » et vous demande de me croire sur parole !

DE NEXT-UP

L’ANSES comme toujours, comme toujours, comme toujours ne cesse d’enfumer et ne prend pas en compte la réalité du système connecté Linky comme le rapport du CSTB qu’elle a pourtant commandé qui précise :

Lire la suite « CPL : l’Anses (et enedis) contredits par le CSTB : Next-Up fait la lumière »