Compilation d’études et alertes d’organismes et professionnels éminents sur la santé – résumés – ET VIDEOS

1 400 000 électrosensibles en France !  Mais c’est la course folle du « toujours plus », partout ! écoles – lieux publics – transports – rues – travail – au point que certains dorment dans leur voiture, coupent leur compteur, ou déclinent lamentablement. LES ONDES SE DIFFUSENT : regardez juste un caillou dans une mare !

Ces malades ne sont pas entendus – on pourrait croire que ces vendeurs acharnés, au bord de la mort, nieraient encore que le CPL diffusé puisse affecter la santé !

Alors, voyons ce qu’en disent les scientifiques, chercheurs, etc, indépendants en disent – Les Elus, Décideurs, Enedis, Tribunaux, ne peuvent-ils donc comprendre que même eux seront immanquablement affectés, eux et leurs proches ???

Compilation d’études et alertes d’organismes et professionnels éminents sur la santé – résumés

1 – Rapport Bioinitiative 2012 – 1800 nouvelles études

http://www.priartem.fr/Conclusions-du-rapport.html

Ces scientifiques et chercheurs rendent compte des rythmes électriques dans notre cerveau qui peuvent être influencés par des signaux externes comme les CEM (champs électromagnétiques). Ceci est cohérent avec les effets avérés des champs faibles sur les oscillateurs biologiques couplés dans les tissus vivants. Les systèmes biologiques du coeur, du cerveau et de l’intestin dépendent des actions coopératives de cellules se synchronisant selon les principes de ces oscillations… (Buzsaki, 2006 ; Strogatz, 2003).

Les oscillations biologiques spontanées dans les cellules (cellules pacemakers) peuvent être interrompues par des signaux artificiels exogènes de l’environnement, ce qui conduit à la désynchronisation neuronale qui régule nos fonctions vitales (dont le métabolisme), dans le cerveau, les intestins et le cœur et les rythmes circadiens gouvernant le sommeil et les cycles hormonaux (Strogatz, 1987)…

19. LES CEM RENDENT LES TOXINES CHIMIQUES PLUS DANGEREUSES

Les CEM agissent sur nos organismes de la même manière que les agents polluants environnementaux (métaux lourds, produits chimiques, pesticides). Tant les CEM que les produits chimiques sont à même de générer des radicaux libres, produire des protéines de stress et causer des effets néfastes indirect sur l’ADN. Quand il y a une exposition multifactorielle, les dommages peuvent s’accumuler et même interagir en synergie et causer des effets génotoxiques plus importants.

28. DÉFINIR UNE NOUVELLE « VALEUR SEUIL » POUR LES RADIOFRÉQUENCES

Au titre de principe de précaution pour la santé publique, une réduction de la recommandation du rapport BioInitiative 2007 de 0,1 μW/cm2 (ou un dixième d’un microwatts par centimètre carré – ndltr, 0,6 V/m) d’exposition totale aux RF en extérieur, un facteur trois doit être appliqué (dans la gamme de nanowatt par centimètre carré).

 

Lire la suite « Compilation d’études et alertes d’organismes et professionnels éminents sur la santé – résumés – ET VIDEOS »

Pacemakers. Risque accru de piratage pour 40 000 porteurs français

https://www.ouest-france.fr/sante/pacemakers-risque-accru-de-piratage-pour-40-000-porteurs-francais-5223080

Pacemakers. Risque accru de piratage pour 40 000 porteurs français

  • Le « réglage » nécessaire pour corriger ce fâcheux défaut n’implique donc pas de nouvelle opération.
    Le « réglage » nécessaire pour corriger ce fâcheux défaut n’implique donc pas de nouvelle opération. | AFP

Ouest-France avec agence

Une faille de sécurité a été découverte dans le logiciel de certains pacemakers conçus aux États-Unis. Des tests ont prouvé qu’il était possible de prendre le contrôle du pacemaker, notamment en modifiant le rythme cardiaque du porteur. Pour éviter tout risque, la principale autorité de santé américaine demande aux porteurs des modèles concernés de se rendre à l’hôpital, afin d’effectuer une mise à jour logicielle de leur appareil.

La Food and Drug Administration (FDA), l’agence fédérale américaine de surveillance des produits alimentaires et pharmaceutiques, a décidé de procéder fin août à un « rappel » un peu spécial. Une faille de sécurité a été découverte dans le logiciel de certains stimulateurs cardiaques développés par la société St Jude Medical, entraînant un risque accru de piratage.

Sur son site, l’agence demande aux porteurs de certains modèles de pacemakers de se rendre dans un centre hospitalier ou chez leur médecin, afin de faire procéder à une mise à jour de leur appareil.

40 000 patients concernés en France

Au total, neuf modèles de pacemakers comporteraient des failles. Il s’agit des références Accent SR RF™, Accent MRI™, Assurity™, Assurity MRI™, Accent DR RF™, Anthem RF™, Allure RF™, Allure Quadra RF™, Quadra Allure MP RF™. En France, plus de 40 000 personnes en seraient équipées, 500 000 aux États-Unis.

Selon l’enquête diligentée par la FDA, les faiblesses constatées permettraient « d’accéder à l’appareil en utilisant du matériel disponible dans le commerce. Cet accès permettrait de modifier les commandes du pacemaker, ce qui pourrait nuire au patient ». Aucun acte malveillant n’a cependant été rapporté jusqu’ici.

Modification du rythme cardiaque du patient

Ce sont des scientifiques de l’université de Louvain (Belgique) qui sont parvenus à pirater les pacemakers. « Nous avons démontré qu’à l’aide d’une antenne artisanale et d’un ordinateur, un pirate pouvait aisément piloter le pacemaker, ce qui est, bien évidemment, dangereux », explique le cardiologue belge Rik Willems. Le patient risque, en effet, une modification du rythme régulé par le stimulateur, ou le vidage anticipé de la batterie de l’appareil.

Selon la FDA, il est inutile de procéder « à un remplacement total des produits ». Le « réglage » nécessaire pour corriger ce fâcheux défaut n’implique donc pas de nouvelle opération. La mise à jour se fait en quelques minutes à l’hôpital.

Linky (et autres « communicants ») et les stimulateurs cardiaques

Un document de Célia-Violaine Bouchard

Ancienne professeure de sciences biologiques et physiques, fait le point sur l’interaction entre SmartMeters (compteurs « intelligents ») et pace makers. Tout le texte en PDF ci-dessous mais voici sa conclusion :
Sensibilités des pacemakers aux champs et ondes radio-électriques
Les stimulateurs cardiaques implantés de première génération dits ‘’asservis’’ ne sont pas ou peu sensibles aux champs électromagnétiques car ils possédaient un programme interne autonome qui stimulait le cœur en fonction de la demande organique.
Lire la suite « Linky (et autres « communicants ») et les stimulateurs cardiaques »